Les libéraux font leur bilan et leurs propositions en santé

Geneviève
Geneviève Fortin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Alain Paquet, député sortant de Laval-des-Rapides, affirme que sont parti veut augmenter les services de proximité.

Le 21 août, les candidats libéraux de Laval ont défendu leur bilan en santé et fait connaître les projets qu’ils entendent défendre au cours d’un prochain mandat.

Jean Rousselle, candidat de Vimont, souligne la concrétisation du Centre intégré de cancérologie de Laval, l’ouverture du Centre intégré de services de première ligne de l’ouest de l’île, le réaménagement du CHSLD Ste-Dorothée, la construction de la nouvelle unité de médecine familiale et l’annonce de deux nouvelles salles d’opération.

Gilles Ouimet, qui souhaite succéder à Michelle Courchesne dans Fabre, souligne que les libéraux ont développé le rôle suprarégional de Laval dans la prestation des soins de santé de pointe. Dans le cas des services de première ligne, Alain Paquet, député sortant de Laval-des-Rapides, rappelle que le ministre Yves Bolduc a annoncé le développement de services sur la Rive-Nord, ce qui devrait diminuer la pression sur Laval.

Pas de magie

Au candidat de la Coalition avenir Québec Gaétan Barrette qui déplore que les libéraux aient proposé de construire un deuxième hôpital plutôt que d’agrandir la Cité-de-la-Santé, les troupes de Jean Charest rétorquent qu’ils n’ont jamais parlé d’un deuxième hôpital. «Nous voulons plutôt augmenter les services de proximité», répond M. Paquet.

«On ne propose pas des solutions magiques. Ce sont des problèmes complexes», assure M. Ouimet.

Prochain mandat

Au cours de son porte-à-porte, la députée sortante de Mille-Îles, Francine Charbonneau, rapporte que les gens à la retraite lui font part de leur désir de demeurer à la maison le plus longtemps possible. Elle les assure qu’il s’agit également de la vision du Parti libéral, dit-elle. Lors du point de presse, Alain Paquet confie qu’il travaille depuis quelques mois avec des partenaires communautaires afin de mettre en place un centre de service adapté, éducatif et sociaux de répit pour les familles ayant un enfant avec une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement. «Nous regardons comment trouver une solution porteuse d’avenir», précise-t-il. La candidate de Sainte-Rose, Geneviève April, a assuré que les libéraux soutiendront le projet de maison de naissance de l’organisme Mieux-Naître. «Avec 5000 naissances par année, il est temps que Laval se dote d’une maison de naissance et que l’on donne le choix aux femmes», affirme-t-elle.

Organisations: Coalition, Parti libéral

Lieux géographiques: Laval, Vimont, Laval-des-Rapides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires