Vaillancourt en faveur des réformes à la loi 35

Geneviève
Geneviève Fortin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Gilles Vaillancourt, maire de Laval.

À la suite de la rencontre des élus de la Communauté métropolitaine de Montréal avec Jean-François Lisée, ministre responsable de Montréal, le 27 septembre, Gilles Vaillancourt a déclaré être en faveur des réformes proposées à la loi 35.

«La déclaration du ministre Lisée à l’effet de modifier la loi 35 pour permettre aux villes d’avoir un meilleur contrôle sur l’octroi des contrats afin d’éliminer les possibilités de collusion répond enfin aux nombreuses demandes que nous avons formulées au fil des années», peut-on lire dans un communiqué. Le maire de Laval espère que cette modification sera mise en place avant la fin de l’année.

Jean-François Lisée a également indiqué que d’ici l’adoption de la nouvelle loi, le gouvernement permettrait aux villes une souplesse maximale pour retarder l’octroi de contrats leur semblant douteux. Jugeant que les propos du ministre étaient vagues sur cette question, Pierre Desjardins, du cabinet du maire, a fait savoir que Gilles Vaillancourt n’avait pas de déclarations à faire à ce sujet. (G.F.)

Organisations: Communauté métropolitaine de Montréal

Lieux géographiques: Montréal, Laval

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires