La secrétaire générale de l'ombudsman congédiée

Geneviève
Geneviève Fortin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Coup de théâtre au conseil municipal de Laval

Avant d'être secrétaire générale en octobre dernier, Me Diane Lemelin était présidente de l'organisme depuis sa création.

Le conseil municipal a congédié la secrétaire générale du Bureau de l'ombudsman, Diane Lemelin, lundi soir, lors de son assemblée régulière.

Sans aborder les motifs de ce congédiement, le maire Alexandre Duplessis a demandé au conseil le mandat de rencontrer, avec les membres du comité exécutif, la présidente de l'organisme, Josée Cailloux. Il a précisé que l'entretien vise à «s'assurer du suivi des dossiers en cours et [de discuter de] questions concernant l'orientation du bureau». Selon certaines sources, le maire ne voudrait plus de représentants du public au sein de l'organisme.

En entrevue, Mme Cailloux, qui se dit satisfaite du travail de la secrétaire générale, confie qu'elle a été mise au courant de la décision en parcourant l'ordre du jour, à son arrivée au conseil municipal.

Dissidence

Jugeant cette décision précipitée, les conseillers Jacques St-Jean, Denis Robillard et Yvon Martineau ont tenté de surseoir au congédiement de Mme Lemelin. Leur amendement a été battu à 15 contre 3 et la résolution a finalement été adoptée dans les mêmes proportions.

Par souci de transparence, Denis Robillard a également déposé le rapport intérimaire du Bureau daté du 7 janvier et signé par Mmes Lemelin et Cailloux. Les deux signataires demandaient d'ailleurs le dépôt de ce rapport à la séance du 14 janvier du conseil municipal.

M. Robillard estimait manquer d'information pour entériner ce congédiement. En plus d'avoir plus de temps pour analyser le rapport de l'ombudsman, le conseiller de Sainte-Rose aurait souhaité que tous les élus rencontrent Mme Lemelin. «On parle de mettre fin au contrat d'une employée contractuelle. On n'arrive pas comme ça, tout d'un coup, à dire qu'il faut la renvoyer», soutient-il.

Budget

Rappelons que dans son budget 2013, la Ville de Laval ampute l'enveloppe budgétaire du Bureau de l'ombudsman de 92 000 $, le faisant passer de 200 000 $ à 108 000 $. Une décision dont Josée Cailloux a pris connaissance en lisant le budget adopté le 10 décembre. Contrairement aux autres directions de services de la municipalité, incluant le Bureau du vérificateur général, elle n'a pas été consultée lors des rencontres prébudgétaires.

Au cours des derniers mois, les vérificateurs nommés par le ministre des Affaires municipales se sont entretenus avec la secrétaire générale du Bureau de l'ombudsman. Selon leur rapport d'étape déposé à la fin décembre, Mme Lemelin leur a notamment fait part de ses préoccupations concernant l'indépendance du Bureau.

Créé en décembre 2010 par résolution du conseil municipal, le Bureau de l'ombudsman est composé de 10 commissaires et d'un secrétaire général. Avant d'être secrétaire générale en octobre dernier, Me Diane Lemelin était présidente de l'organisme depuis sa création.

Organisations: Bureau de l'ombudsman, Jacques St-Jean, Ville de Laval Affaires municipales

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires