Sol instable et contaminé: La Ville nie

Sylvain
Sylvain Lamarre
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Futur Complexe Place Bell

Le sol pourrait être contaminé et instable selon un quotidien montréalais.

La Ville de Laval nie l'information qui a été publiée, le 5 juillet, dans le quotidien La Presse, selon laquelle le sol du Complexe culturel et sportif de Laval (Place Bell) serait instable et contaminé.

«Ce n'est que pure spéculation. Il y a beaucoup d'hypothèses dans l'article. Nous avons les études en mains. Nous sommes entourés d'experts et nous allons suivre leurs recommandations. Nous devons passer à travers un processus rigoureux», a indiqué la responsable des communications à la Ville de Laval, Johanne Bournival.

«L'étude nous démontre que le niveau de contamination est acceptable compte tenu de l'usage que nous voulons faire du terrain», a-t-elle ajouté.

«Aucun problème pour construire»

Pour sa part, Marc DeBlois, porte-parole de la Ville, réitère qu'en ce qui concerne la Place Bell, «le niveau de contamination ne représente pas un problème pour la construction dans les budgets prévus».

Échéancier respecté

Commandée par la Ville de Laval et confiée au Groupe A.B.S, l'étude de caractérisation des sols de ce projet vient d'être terminée. Le rapport sera remis au comité exécutif de la Ville au cours des prochaines semaines. Il est requis pour les plans et devis de la Place Bell, mais aussi pour la construction de stationnement à étages (200 places).

Le niveau de contamination ne représente pas un problème pour la construction dans les budgets prévus Marc DeBlois

«Tout ce que je peux vous dire, c'est que nous respectons les échéanciers», a révélé Marc DeBlois, porte-parole de la municipalité.

Après avoir passé entre les mains du comité exécutif, le rapport d'A.B.S. sera soumis au ministère de l'Environnement pour approbation. «Nous devons passer par ces étapes avant d'obtenir l'autorisation de construire», a précisé M. DeBlois.

Par ailleurs, le porte-parole trouve prématuré de parler de dépassements de coûts. «Nous n'avons même pas encore finalisé l'étape de caractérisation des sols. Les plans et devis ne sont pas faits.»

Construction cet automne

La Ville a indiqué que la construction du Complexe aura lieu comme prévu dès cet automne.

Rappelons que le futur projet doit être érigé sur le promontoire de l'ancienne carrière Lagacé, appelée aussi Carré Laval. Le terrain donne sur le boulevard Daniel-Johnson, à l'ouest du palais de justice de Laval.

Autre texte à lire: Sol instable et contaminé: aucune surprise pour le Mouvement lavallois

Organisations: Ville de Laval, La Ville

Lieux géographiques: Place Bell

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires