Un TEP scan pour la Cité-de-la-Santé

Geneviève
Geneviève Fortin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Réjean Hébert, ministre de la Santé et des Services sociaux

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, avait trois «bonnes nouvelles» pour la région, jeudi après-midi. Il a confirmé l'achat d'un TEP scan pour le Centre intégré de cancérologie de Laval (CICL), l'agrandissement et le réaménagement de l'Unité de médecine familiale (UMF) du Marigot et des investissements totalisant 1,2 M$ dans 11 CHSLD.

Avec un tomographe par émission de positrons, communément appelé TEP scan, les médecins du CICL pourront mieux diagnostiquer les cancers, ce qui facilitera le choix du traitement. «Cette technologie du champ de l'imagerie médicale est indispensable dans les centres d'oncologie offrant des services de radiothérapie», a affirmé le ministre Hébert, en soulignant que l'appareil permettra de réaliser environ 1500 examens par année.

D'ici l'entrée en fonction du nouvel appareil, prévue en juin 2014, les cas urgents sont référés à Trois-Rivières. Les autres sont dirigés vers les hôpitaux de Montréal, a indiqué le ministre.

L'investissement, qui totalise 6,2 M$, a été rendu possible grâce à la contribution du Ministère (3,2 M$), de la Fondation de la Cité-de-la-Santé (2 M$) et du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Laval et de l'Agence de la santé et des services sociaux de Laval (600 000 $). Une somme de 400 000 $ est également versée afin de compléter le financement du mobilier et de l'équipement du CICL.

Caroline Barbir, directrice générale du CSSS, a précisé que l'acquisition de cet équipement était prévue dans le développement du CICL. Elle a indiqué qu'une demande pour un deuxième appareil de résonnance magnétique a été adressée au Ministère.

Unité de médecine familiale

L'agrandissement et le réaménagement de l'UMF du Marigot, affilié à la faculté de médecine de l'Université de Montréal, rendra les lieux plus fonctionnels et permettra d'accueillir davantage d'externes et de résidents en médecine familiale.

«Cette technologie du champ de l'imagerie médicale est indispensable dans les centres d'oncologie offrant des services de radiothérapie.» Réjean Hébert, ministre de la Santé et des Services sociaux

«Il faut exposer les étudiants lors de l'externat à la pratique de la médecine de famille, si on veut valoriser la médecine de famille et faire en sorte que ces étudiants vont choisir la profession de médecin de famille», a déclaré le ministre Hébert, en rappelant que les soins de première ligne sont une priorité pour le gouvernement péquiste.

Le Ministère octroie 1,8 M$ en vue des travaux et 200 000 $ proviennent de l'établissement. Le budget de fonctionnement a également été augmenté de 203 000 $ par année, ce qui permettra l'embauche de personnel de soutien.

CHSLD

Les cinq centres d'hébergement et de soins de longue durée relevant du CSSS de Laval se partageront une somme de 869 000 $ pour des projets déjà autorisés par l'Agence. Pour leur part, les six établissements privés conventionnés se répartissent un montant de 402 000 $.

Ces investissements découlent du programme des rénovations fonctionnelles mineures dans les installations d'hébergement. Il s'agira de travaux visant à améliorer la qualité, l'accessibilité et l'efficacité des services dans les CHSLD.

«Nous sommes heureux d'appuyer les établissements dans leur volonté de développer des milieux de vie conviviaux et mieux adaptés aux besoins des résidents et de contribuer au bien-être des personnes qui vivent dans ces établissements», a conclu Réjean Hébert.

Investissements

TEP scan: 6,2 M$

Unité de médecine familiale: 2 M$

CHSLD: 1,2 M$

Organisations: CSSS de Laval, Services sociaux, Agence de la santé et des services sociaux de Laval Fondation de la Cité-de-la-Santé UMF du Marigot Université de Montréal

Lieux géographiques: Laval, Marigot, Trois-Rivières Montréal Développement du CICL

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires