NTS conclut un partenariat avec l’Institut de formation aérospatiale

Stéphane
Stéphane St-Amour
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Maxime Hince, directeur développement des affaires de NTS Consulting.(Photo: Courtoisie)

Prestataire de services d’ingénierie, la firme lavalloise NTS Consulting vient de parapher une entente de partenariat avec l’Institut de formation aérospatiale (IFA) pour le développement des compétences de la main-d’oeuvre de cette industrie de pointe au Québec.

L’expertise de NTS et ses activités actuelles aideront l’IFA à supporter davantage les besoins de formation des ingénieurs en aérospatiale en termes de conception et de programmation CNC.

«Avec NTS, l’IFA ajoute enfin une flexibilité et une capacité de produire des solutions de formation sur mesure sur l’utilisation de différents logiciels, ce qui répond à une demande récurrente de l’industrie aérospatiale, en particulier des PME», a indiqué le directeur de l’IFA, Stéphane Arsenault, par voie de communiqué, le 18 juin.

Nouvelle offre de service

Partenaire officiel et certifié de Dassault Systèmes, une firme de génie français à qui l’on doit notamment le logiciel de conception standard qui dessert l’industrie aérospatiale nord-américaine, NTS Consulting faisait le choix, tout récemment, d’ajouter le créneau formation à son offre de service.

Jusque-là, l’entreprise de génie lavallois se spécialisait dans la conception et la fabrication assistées par ordinateur au service des industries liées à l’aérospatiale, au transport et au secteur de l’énergie.

Directeur développement des affaires de NTS, Maxime Hince s’est réjoui de cette entente qui lie sa firme à un acteur clé du développement d’une industrie de pointe au Québec.

«En mobilisant ainsi les forces de chacune des organisations, c’est le pôle aérospatial québécois dans son ensemble qui consolide ces nombreux avantages concurrentiels», a-t-il fait valoir.

Cette entente entraînera la création de trois à quatre postes, ce qui portera à quelque 35 le nombre d’employés de NTS, à Laval.

Cap sur Farnborough

Lorsque joint par le Courrier Laval , Maxime Hinse s’apprêtait à quitter pour un salon en France, prélude au 62e Salon aéronautique international de Farnborough, en Angleterre, où M. Hinse représentera NTS du 9 au 12 juillet.

«Ce sera notre 6e salon international depuis le début de l’année», explique celui qui complétera la douzaine d’ici la fin de l’année.

Reste que le plus majeur d’entre tous demeure sans conteste Farnborough, avec ses quelque 1 300 exposants et 280 000 visiteurs, dont 130 000 professionnels de l’industrie.

Couronnée «Entreprise de service» par excellence au Gala Dunamis 2012, NTS Consulting avait défrayé la manchette en début d’année, alors que l’entreprise lavalloise avait annoncé un partenariat avec l’Université Hassan 1er, au Maroc.

On lui confiait alors la création et le développement d’un laboratoire commun, spécialisé en recherche appliquée et développement en aéronautique, devant servir notamment à former des cadres dans ce domaine, pour lequel la demande est sans cesse grandissante.

D’une durée de cinq ans, cette entente de partenariat permettra à l’Université Hassan 1er de contribuer au développement du Maroc, qui souhaite devenir un pôle majeur de sous-traitance aéronautique.

Organisations: Institut de formation aérospatiale, Partenaire officiel, Dassault Systèmes Courrier Laval Salon aéronautique international de Farnborough

Lieux géographiques: NTS, PME, Québec Développement du Maroc France Angleterre Farnborough

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires