Jour 3: À l'assaut des dunes, au cœur du Sahara

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Au Rallye des Gazelles, les jours se succèdent, riches en intensité. Après une féroce tempête de sable, les participantes ont passé une journée à tourner dans les dunes du désert du Sahara. C'était leur rêve réalisé.

Les voir de loin est déjà impressionnant, alors qu'à l'horizon se dessinent d'immenses montagnes de sable fin, de couleur orangée. Au cœur des dunes du Maroc, entre Nejjakh et Rissani, on se croirait sur une autre planète.

Paysage d'immensité tout en rondeur, les dunes évoquent une mélancolique douceur. À travers le paysage tout en courbes, seulement quelques herbes séchées, par-ci par-là, et de temps en temps surgi de nul part, un berbère enturbanné de bleu, juché sur sa mobylette. Ailleurs, on croise une file de dromadaires aux pas lents, puis des groupes d'enfants. Mais que font-ils là, à des dizaines de kilomètres de tous lieux habités? «On chasse les lézards et les fennecs, madame.»Le Sahara est un lieu fascinant.

Les Gazelles l'ont parcouru du Nord au Sud, grimpant et glissant en 4x4 dans les dunes, à la recherche des balises qui valideraient l'étape du jour. Ce fut une journée fabuleuse. C'est que rester bloquées dans un trou ou au sommet d'un pic ensablé leur a permis de retrouver leur cœur d'enfants. À quatre pattes pour dégager l'engin, plusieurs équipes ensemble pour s'entraider, ça forge des liens!

Sur la photo: L'équipage 170 de Myriam Côté et Marilou Perron s'est retrouvé pris dans le sable. Heureusement, deux autres équipes de québécoises passaient par là. Avec Danielle Arès et Guylaine Landry de même que Martine Coutu et Nancy Bordeleau, elles ont pelleté et poussé et en profité pour bien rigoler.

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires