Démystifier l’accouchement naturel

Camille Gaïor
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Au Québec, seulement 2 à 3 % des femmes ont accès à une sage-femme alors que 26 % des Québécoises aimeraient accoucher à l’extérieur de l’hôpital.

Mieux-Naître à Laval organisera une projection du documentaire L’arbre et le nid, au cinéma Guzzo, le 11 mars prochain. Le visionnement sera suivi d’une discussion à laquelle participeront quatre panélistes issus des milieux médical, gouvernemental et communautaire.

«On souhaitait sensibiliser [la population] sur l’accouchement naturel physiologique, explique Lysane Grégoire, directrice générale de l’organisme. Dans les années 70, l’accouchement était fortement médicalisé. Depuis, il y a eu différents mouvements pour l’humanisation des naissances et on constate une certaine transformation des pratiques autour de l’accouchement.»

Le documentaire, réalisé par Valérie Pouyanne, qui fait intervenir plusieurs professionnels et montre trois accouchements, vise surtout à «explorer la question de l’accouchement physiologique, c’est-à-dire l’acte de donner naissance vu comme processus involontaire régit par les hormones produites par le corps», ajoute Mme Grégoire.

Après la projection de 85 minutes, le public pourra poursuivre la discussion avec le panel composé de Valérie Pouyanne, réalisatrice, du Dr Guy-Paul Gagné, obstétricien-gynécologue, de Catherine Robichaud, agente de planification et de programmation à la Direction de la santé publique de Laval et de Stéphanie Béland, membre fondatrice de Mieux-Naître à Laval et mère de famille.

Avoir le choix

Pour l’organisme, quelle que soit la décision de la future mère, les conditions et le lieu d’accouchement doivent être choisis et non subis.

«Au Québec, seulement 2 à 3 % des femmes ont accès à une sage-femme. Et pourtant, selon un récent sondage, 26 % des Québécoises aimeraient accoucher à l’extérieur de l’hôpital. Ces femmes-là n’ont donc pas le choix», conclut Lysane Grégoire.

C’est justement pour donner le choix aux Lavalloises que Mieux-Naître à Laval espère ouvrir le premier Centre de ressources périnatales de l’île Jésus au printemps 2014. «Ce Centre offrira tous les services autour de la naissance et accueillera une maison de naissance. Pour l’instant, à Laval, le seul endroit pour accoucher c’est la Cité-de-la-Santé, où il y a près de 5000 naissances par année. Une maison de naissance représente environ 300 accouchements par an, donc, on ne va pas manquer de clientèle», déduit la directrice.

Enfin, soulignons que tous les bénéfices de la soirée serviront à financer une partie du futur Centre.

La projection se tiendra le lundi 11 mars, à 19h, au cinéma Guzzo, situé au 1055, boulevard des Laurentides. Le prix du billet est fixé à 20 $ par personne ou 15 $ pour les groupes de 6. Information: www.mieuxnaitre.org/nid

Lieux géographiques: Laval, Québec, île Jésus Boulevard des Laurentides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires