Comme à Woodstock avec Johanne Blouin et Janis Joplin

Benoit
Benoit LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Quand Johanne Bluin s’est avancée seule au micro pour interpréter Mercedes Benz, le dernier enregistrement de Janis Joplin, de façon a capella, le public de la Salle André-Mathieu a compris immédiatement qu’il fallait une grande chanteuse pour en chanter une autre, en ce vendredi 29 juin.

Après l’intro en anglais et une jolie version de Me and Bobby McGee, dans laquelle Johanne Blouin travaille déjà sa voix pour lui donner cette teinte de blues écorché, alors que les musiciens amènent une petite touche de country ci et là, on se savait devant une artiste qui ne fait jamais les choses à moitié. De leur côté, les spectateurs tapaient des mains et chantaient en choeur.

«Janis is in the house!»

«Ce soir, nous rendons hommage à une artiste incomparable, à la fougue électrisante et à la voix unique. Janis Joplin a ouvert toutes grandes les portes du rock pour les chanteuses de son époque et d’aujourd’hui!» a lancé Johanne Blouin, avant d’entamer un Cry Baby qui n’avait pas grand-chose à envier à l’original, pour enchaîner avec sa pièce préférée de Joplin, Move Over.

Après s’être tenue dans les plus hautes sphères vocales dans Summertime, la chanteuse a plongé dans le funk et le rythm’n’soul, fortement soutenue par une solide section de cuivre, livrant les Half Moon et Raise Your Hand, cette dernière en compagnie de Marc-Antoine Gagnon, l’un des quatre choristes du spectacle. À l’origine, Janis Joplin en faisait un duo avec Tom Jones.

Le trio final s’ouvrira sur un vieux classique de Big Mama Thornton, Ball’n’Chain, un blues bien langoureux, suivie de Try et Tell Mama, non sans que Johanne Blouin offre la célèbre Piece of My Heart comme dessert, en rappel.

Série Dixparus

Le spectacle était présenté dans le cadre de la série Dixparus du Mondial de Laval, où des chanteurs retracent en une heure les 10 plus grands succès d’un artiste décédé.

Janis Joplin est née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, au Texas. Elle est décédée le 4 octobre 1970 d’une surdose d’héroïne, à Los Angeles.

Rappelons que Johanne Blouin sera aussi de l’hommage à Whitney Houston, le 30 juin, sur la scène extérieure de l’Espace Montmorency.

Organisations: Mercedes Benz, Half Moon, Dixparus du Mondial de Laval

Lieux géographiques: Woodstock, Port Arthur, Texas Los Angeles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • suzanne desmarais
    30 juin 2012 - 00:27

    Ce spectacle étais super, même excellent JOANNE BLOUIN quelle artiste toujours le maximum d elle même, j ai eu des frissons et les larmes qui me coulais j ai adorer .Personne n` aurais fais mieux quelle c est la meilleur pour chanter du JANIS JOPLIN quel voix cette dame je l adore. MERCI JOANNE POUR CETTE BELLE SOIRÉE . Vous savez que ce spectacle en plein air, aurais été super écoeurant peu être pour une prochaine fois... encore MERCI a GRÉGORI CHARLES d y avoir penser a cet hommage .