Aerosmith marque Laval à jamais

Benoit
Benoit LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Aerosmith à Laval, non vous ne rêvez pas!

Les clameurs assourdissantes qui ont accueilli Aerosmith ce mardi 10 juillet à son arrivée sur la grande scène du Mondial de Laval au Centre de la nature ne laissaient aucun doute sur les décibels de la soirée à venir, après que Sam Roberts et ses musiciens aient réchauffé à souhait la foule.

Des photos comme si vous y étiez, grâce à notre diaporama.

C’est avec Draw The Line que Steven Tyler, Joe Perry, Brad Whitford, Tom Hamilton, Joey Kramer ont lancé une soirée de rock’n’roll dans sa plus pure expression, Tyler et Perry à la passerelle, au beau milieu de milliers de fans survoltés, l’un avec sa voix criarde célèbre, l’autre mitraillant de sa guitare des grands jours.

Dès la deuxième pièce, la populaire et sans équivoque Love in A Elevator, suivie de Falling In Love , les légendes du rock américain distribuent une large part d’hystérie, Steven Tyler faisant même cadeau de son chapeau à une personne bien chanceuse d’obtenir pareil souvenir du spectacle.

Par la suite suivront, entre autres et de façon tout aussi efficace et énergique les Livin’On The Edge, Jaded, Rag Doll et Last Child, avant des versions solides de Sweet Emotion et Walk This Way pour finir dans un esprit de feu d’artifice.

Finale à la hauteur

Dans cet arrêt lavallois de la tournée Global Warming Tour, Aerosmith aura aussi gardé deux mélodies de son dernier album original, intitulé Music from Another Dimension, soit Oh Yeah et Legendary Child.

Inutile d’insister sur l’enthousiasme présent autant sur scène que dans le Centre de la nature, quand la séance de rappels s’amorcera sur un Dream On qui restera dans bien des souvenirs marquant ce dernier grand concert extérieur du Mondial Loto-Québec de Laval.

Organisations: Mondial Loto-Québec de Laval, Centre de la nature

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires