Un père envahissant et un futur gendre embêté

Benoit
Benoit LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Théâtre d’été à la Grangerit

Les Productions Case Départ présentent la comédie «Faux Départ» du 20 juillet au 12 août, a Théâtre de la Grangerit.(Photo: Mario Beauregard)

Les Productions Case Départ présentent la comédie Faux Départ du procureur et auteur Jacques Diamant, connu pour sa dizaine de pièces de théâtre ainsi que la populaire série Toute la vérité.

Cette fois, Jacques Diamant a imaginé un mécanicien, Lionel, vivant avec sa fille, qui doit du jour au lendemain se familiariser avec l’arrivée du nouveau copain de celle-ci, Benoit, un avocat. Une succession de scènes forgent un conflit de générations et de valeurs entre les deux hommes qui n'ont apparemment rien en commun.

«À force de douceur et de patience, Julie veut tempérer la relation houleuse entre son père et son nouveau copain, raconte le comédien Maxime Beauregard. Mon personnage, Benoit, est un peu "téteux". Il tente de plaire au père, mais sa patience a ses limites, alors que le mécanicien est un dur au cœur tendre.»

Comédie de situation

«Nous voulions miser sur l’interaction et les contrastes entre les personnages, en faisant rire, dans l’esprit léger du théâtre d’été, continue Maxime Beauregard. Notre metteur en scène, Philippe Boutin, a donné une saveur bande dessinée à la pièce.»

Quelques éléments de surprise attendent aussi le public, puisque la production donne lieu à un véritable roulement de costumes et de répliques fort rythmées.

«Il y a un certain message, de ne pas avoir de préjugés et de trop se fier à la première impression, mais notre but premier est d’entendre les gens s’esclaffer, bien qu’il ne soit pas impossible que les gens s’attachent et soient touchés par les personnages et ce qu’ils vivent.»

La Grangerit

L’action se déroule dans le salon de Lionel Allaire qui prendra place sur la scène de la Grangerit du 20 juillet au 12 août.

«La Grangerit est un endroit parfait pour cela, ayant été très populaire dans les années 1990, avec la troupe Trouvarir, souligne Maxime Beauregard. Cette salle a un cachet, le public est très proche des comédiens. À la fin de nos représentations, nous prenons toujours plaisir à rencontrer les gens pour jaser avec eux.»

Même équipe

C’est sensiblement la même équipe qui avait présenté L’intrus l’an dernier qui est de retour en 2012 à la Grangerit. En plus du metteur en scène Philippe Boutin et de Maxime Beauregard, la distribution compte Cynthia Bourgeois et Jean-Léon Rondeau.

La pièce est produite en collaboration avec Agend’Art – Les Promotions Culturelles de Laval.

Les Productions Case Départ présentent la comédie «Faux Départ», de Jacques Diamant, du 20 juillet au 12 août, les vendredis et samedis, à 20h, et les dimanches à 15h, au Théâtre de la Grangerit (5475, boulevard Saint-Martin Ouest). Information et réservation: 514 666-4949.

Organisations: Grangerit L’action, Toute, Agend’Art Théâtre de la Grangerit

Lieux géographiques: Boulevard Saint-Martin Ouest

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marie-Josée Lauzier
    27 juillet 2012 - 21:53

    Bravo aux comédiens! Une belle sortie à s'offrir et le rire est au rendez-vous.