Nouvel envol plus feutré pour Susie Arioli

Benoit
Benoit LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Susie Arioli s’amène avec un nouveau groupe et de nouvelles chansons.(Photo: Courtoisie-Marianne Larochelle)

Jordan Officer ayant de nouveaux projets en tête, le guitariste et complice de longue date de Susie Arioli ne sera pas de toutes les prestations de la nouvelle tournée de celle-ci, la bien bien nommée All the Way, du titre de son dernier album acclamé autant par la critique que le public.

La tâche reviendra à Jonathan Éthier de prendre parfois la relève du guitariste émérite et coréalisateur d’All the Way. Toutefois, Jordan Officer sera de la formation de Susie Arioli qui s’arrêtera à la Salle André-Mathieu le samedi 9 mars, avant que les multiples engagements de 2013 les entraînent aux États-Unis et dans le reste du Canada.

«Je suis très fière que le projet All the Way fonctionne autant partout dans le monde, confie Susie Arioli. C’est aussi génial de voir que de nouveaux musiciens veulent s’impliquer dans mon groupe. Ça reste tout un défi pour moi de travailler avec d’autres gens. Ça fait quand même 18 ans que je suis avec le même guitariste!»

Avancer dans le temps

Pour son septième opus studio, l’artiste a délaissé ses célèbres inclinations, le swing des années 1930 et 1940, pour aborder de front le jazz des années 1950. Que ce soit sur Forgetful, Here’s That Rainy Day ou My Funny Valentine, qui ouvre l’album, la voix d’Arioli se fait plus expressive, profonde et feutrée que jamais. La chanteuse avait envie de se rapprocher du micro, de chanter l’amour sous toutes ses coutures et ça se sent!

«Je voulais nous moderniser et j’avais déjà amorcé un certain virage sur Night Lights (2008), indique Susie Arioli. J’aime que les chansons d’amour soient chantées avec douceur, sans crier, dans l’intimité du microphone. J’ai travaillé ma voix et les cuivres, plus précisément la trompette, en ce sens. Un peu dans le style des Sarah Vaughan et Chet Baker.»

«J’aime que les chansons d’amour soient chantées avec douceur.» Susie Arioli

Chanter en français

L’une des belles surprises demeure sa version d’Un jour de différence, une chanson d’origine portugaise popularisée en français et que l’on connaît également sous sa mouture anglophone intitulée What a Difference a Day Made.

«Je veux toujours chanter en français, mais je parle le français comme une anglophone, ce qui lance une autre sorte de défi à mes exigences de qualité, souligne Susie Arioli. Je n’aime pas quand le chanteur essaie de chanter dans une autre langue.»

Jordan Officer

Ce perfectionnisme professionnel est d’ailleurs la base de la rencontre et de la complicité développée entre Susie Arioli et Jordan Officer.

«J’étais dans la musique avant de connaître Jordan, raconte-t-elle. J’ai connu beaucoup de musiciens. Mais nous partageons les mêmes goûts et exigences esthétiques. Le même désir de se rapprocher de la perfection. Cette rencontre a été fantastique et magique, de celle où tout tombe toujours à la bonne place.»

Susie Arioli présente son spectacle «All the Way» le samedi 9 mars, à 20h, à la Salle André-Mathieu (475, boul. de l'Avenir). Information: 450 667-2040.

Organisations: Night Lights

Lieux géographiques: États-Unis, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires