Un an pour convaincre Aerosmith et LMFAO

Benoit
Benoit LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Mondial Loto-Québec de Laval

En entrevue avec le Courrier Laval lors du dévoilement de la grande scène du Centre de la nature, le 30 mai, Gregory Charles révélait qu’il négociait depuis un an pour convaincre LMFAO et surtout Aerosmith de venir performer au Mondial de Laval.

Les pourparlers ont été amorcés à l’été 2011 pour être complétés près d’un an plus tard, bien avant que la venue des légendaires rockers américains au Festival d’été de Québec ne soit dans l’air, assure le grand manitou du MLQL. La formation avait déjà un arrêt de prévu à Halifax.

«Nous allons avoir le plus grand groupe de rock des États-Unis accompagné par 225 choristes sur scène, pour interpréter en finale les Dream On, Crazy, Love in A Elevator et quatre autres de leurs grands succès», d’affirmer Gregory Charles.

Avec ou sans choeur?

La présence d’une chorale, un incontournable du Mondial de Laval, a d’ailleurs été un élément délicat lors de la négociation.

«Je sentais que ça les faisait hésiter, raconte Gregory Charles. Leur agent m’a même demandé si c’était là une question qui pouvait faire échouer le contrat. Je leur ai plutôt rétorqué qu’ils devaient plutôt voir la présence de choristes comme une réelle grande opportunité, tout comme l’avait fait avant eux Styx, YES et les Beach Boys.»

Diffusion mondiale?

Jusqu’ici, le Global Warming Tour comprend des titres tout aussi connus, tels Rag Doll, Mama Kin, Walk This Way, Sweet Emotion, Cryin et Livin’On The Edge.

«Je travaille fort sur la possibilité que ces grands spectacles seront captés visuellement pour uene possible diffusion internationale, indique Gregory Charles. C’est une option que nous offrons aux artistes comme Aerosmith ou Sarah McLachlan. Ensuite, ils peuvent en faire ce qu’ils veulent.»

Voisins du sud

Avant la venue d’Aerosmith au début des années 1970, le gros rock était surtout une affaire britannique, avec le règne des Beatles, Rolling Stones, Led Zeppelin.

«Chez les Américains, il y avait bien Elvis Presley et les Beach Boys, mais on était loin de l’image de rockeurs "dans ta face", développe Gregory Charles. Je crois même que sans Aerosmith, il n’y a pas de Guns N’Roses et de Green Day. Steven Tyler est l’équivalent de Mick Jagger de ce côté-ci de l’Atlantique, et c’est pareil avec Joe Perry versus Keith Richards. Sans oublier qu’on parle d’un groupe qui est spécialiste de la chanson de film!»

LMFAO

Sur la présence de LMFAO au Centre de la nature, Gregory Charles ne cache pas sa satisfaction d’avoir réalisé ce bon coup. Pour lui, il était important que les adolescents se retrouvent dans la programmation.

«Je suis heureux car ils auraient pu choisir de retourner au Centre Bell. C’est notre soirée Woodstock en Beauce! On ne se le cachera pas, on pensait que le concept de deux gars avec des tables tournantes était révolu depuis Grandmaster Funk. Là, LMFAO reprend ce principe et s’affirme comme le groupe de party de l’année. Faut dire que ce sont des bons garçons complétement fous. C’est la formule parfaite pour fêter en famille.»

Le Mondial Loto-Québec de Laval accueille LMFAO, le 7 juillet, à 19h, et Aerosmith, le 10 juillet, à 19h30, au Centre de la nature (901, avenue du Parc), dans Saint-Vincent-de-Paul. Information: 514 935-9229 ou www.mlql.ca.

Organisations: Mondial Loto-Québec de Laval, Centre de la nature, Courrier Laval Beach Boys Groupe de rock des États-Unis Rolling Stones Centre Bell Groupe de party de l’année

Lieux géographiques: Québec, Halifax, Atlantique Woodstock Beauce Avenue du Parc Saint-Vincent-de-Paul

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires