Robert Carrier aurait le chemin libre

Stéphane
Stéphane St-Amour
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Investiture péquiste dans Mille-Îles

Il appert que l’ex-député bloquiste Robert Carrier remporterait l’investiture péquiste dans Mille-Îles sans opposition.(Photo: Archives)

Selon toute vraisemblance, l’ex-député bloquiste Robert Carrier serait le candidat péquiste dans le comté de Mille-Îles.

Malgré le vœu déjà clairement exprimé de présenter une candidature féminine dans cette circonscription de l’est de Laval, la direction régionale du Parti québécois n’a pas l’intention de faire obstacle à la candidature de Robert Carrier.

«Tout en souhaitant la parité, on ne peut pas aller contre la volonté d’un membre de se présenter. Ça demeure un principe inattaquable», a expliqué le président régional du PQ, Michel Leduc, en entrevue au Courrier Laval, le 17 juillet.

La parité ici évoquée s’appuie sur une orientation adoptée au dernier Conseil national du parti, visant l'atteinte d'une représentation égale entre hommes et femmes chez les candidatures péquistes pour les six comtés de Laval.

Déjà, Marc Demers (Laval-des-Rapides), François-Gycelin Rocque (Fabre) et Jean Cook (Chomedey) ont été confirmés candidats, alors que Suzanne Proulx (Sainte-Rose) et Lynda Tousignant (Vimont) complètent pour l’instant la formation péquiste régionale.

Candidate résignée

Présidente de l’association péquiste de Mille-Îles, Sylvie Lalonde confirme que Robert Carrier a l’appui de la majorité des membres de son exécutif et qu’une avocate de la circonscription, qui a déjà manifesté son intérêt de se présenter, poursuivrait sa réflexion.

«Elle serait prête à plonger, mais elle n’a pas l’intention de faire campagne contre Robert Carrier», a pour sa part précisé Michel Leduc, sans révéler l’identité de la candidate.

Celle-ci ne veut pas diviser les forces péquistes dans Mille-Îles à la veille d’un déclenchement des élections, ajoute le président régional.

«C’est le temps de se rassembler autour de celui qui est sur le terrain et qui multiplie les appuis. Comme ancien député, Robert Carrier a la confiance des militants et est le mieux placé pour remporter le comté, nous dit l’association péquiste du comté», de relater M. Leduc, qui entend respecter la volonté de M. Carrier et de l’exécutif local.

Soulignons que sous la bannière du Bloc québécois, Robert Carrier a représenté la circonscription fédérale d’Alfred-Pellan (dans l’est de Laval) pendant 7 ans, étant élu une première fois en 2004, puis réélu en 2006 et 2008 avant d’être défait au printemps 2011.

Depuis avril

C’est en avril dernier que M. Carrier, un militant péquiste de longue date, avait publiquement annoncé ses intentions de briguer l’investiture dans le comté provincial de Mille-Îles, qu’il habite depuis plus de 40 ans.

Le principal intéressé rappelle que les assemblées d'investiture relèvent de la direction du Parti québécois et que dans l'attente de celle-ci, l'association péquiste de Mille-îles a pris les devants en formant un comité électoral, qui le seconde sur le terrain depuis quelques mois.

«Je travaille activement depuis avril et continuerai de le faire jusqu'à la convention», fait valoir Robert Carrier, convaincu de ses chances de ravir le comté aux libéraux.

S'il y avait course à l'investiture, il se plierait volontiers au processus démocratique du Parti, mais reconnaît que pareil exercice risquerait de compromettre la campagne dans Mille-Îles à quelques jours du déclenchement des élections.

 

Organisations: Parti québécois, Courrier Laval, Fabre Sainte-Rose Bloc québécois

Lieux géographiques: Mille-Îles, Laval, Laval-des-Rapides Chomedey

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Anne Simpson
    18 juillet 2012 - 15:05

    Monsieur Carrier est un homme extrêmement sympathique et dévoué. Le PQ aurait tort de l'en empêcher pour des considérations aussi futiles. Bonne chance Monsieur Carrier! Vous avez déjà mon vote.