Une soirée avec une dose de risque pour Léo Bureau-Blouin

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’évènement Micros ouverts: la parole est à vous! organisé par l’équipe de Léo Bureau-Blouin a tardé à commencer, le 21 août, le candidat vedette étant constamment sollicité pour prendre des photos et serrer les mains de citoyens venus l’entendre au Château Royal.

Plus d’une centaine de Lavallois étaient présents à cette rencontre citoyenne, durant laquelle le candidat du Parti québécois (PQ) dans Laval-des-Rapides a offert de répondre aux questions de la population.

Une soirée «sans filtre»

Quelques minutes avant d’entrer dans la salle de l’assemblée, M. Bureau-Blouin a précisé qu’après une vérification faite par son équipe, «pratiquement aucun autre candidat ne tient une telle soirée de discussion avec les citoyens de son comté respectif». « Il y a une dose de risque dans ce type d’exercice, reconnaît-il. Mon but est justement de me présenter sans aucun filtre.»

Le candidat péquiste a entamé la soirée en rappelant ses engagements 9 et 10, qu’il avait lancés la veille sur les réseaux sociaux. Il a ainsi proposé de créer, s’il est élu, 650 nouvelles places dans les garderies lavalloises et d’attirer plus de médecins de famille. Il a aussi fait part de nouveaux engagements pour les familles, dont la création de crédits d’impôt remboursables pour les parents désirant inscrire leurs enfants à des activités artistiques et sportives.

«Mon but est justement de me présenter sans aucun filtre.» – Léo Bureau-Blouin

Il a aussi exprimé son désir de mettre en place des mesures visant à donner des conditions de travail convenables aux Québécois, notamment en «faisant des modifications majeures à la disposition anti-briseurs de grève pour éviter des détournements inacceptables». Rappelons que cette disposition du Code du travail a été adoptée en 1977 et qu’elle vise à empêcher un employeur en grève ou en lock-out de faire appel à des briseurs de grève.

Discussion variée et ambiance partisane

Les citoyens se sont peu à peu emparés du micro pour interroger M. Bureau-Blouin sur des enjeux de tous genres, du décrochage scolaire à la souveraineté, en passant par les stationnements incitatifs et la construction de logements sociaux.

«Je suis très contente de cette soirée. Une telle discussion aide à avoir une vision globale de la plateforme du candidat», avance Mireille Dion, jeune mère et étudiante en Soins préhospitaliers d’urgence au Collège Ahuntsic. Balançant doucement son poupon, la jeune partisane péquiste admet que M. Bureau-Blouin «n’a pas réponse à toutes les questions, mais il a la volonté d’établir un dialogue et tous les candidats devraient faire de même».

 

par Daphnée Hacker-B.

Organisations: Parti québécois, Collège Ahuntsic

Lieux géographiques: Laval-des-Rapides

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Yves Collin
    23 août 2012 - 14:37

    Je suis heureux de voir l'ouverture de Léo Bureau-Blouin et il faut qu'il propose se genre d'approche avec les aures membres du Parti Québécois!!!Félicitation!!!