Jean Rousselle: Une victoire émotive

Kariane
Kariane Bourassa
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jean Rousselle

Jean Rousselle réalise son rêve d’enfance. Il sera député à l’Assemblée nationale sous la bannière libérale et y représentera les citoyens de Vimont.

C’est avec émotion que le candidat libéral a remercié toute son équipe pour cette victoire tant convoitée. Les militants du comté s’étaient réunis dans le local électoral du boulevard des Laurentides pendant le dévoilement du scrutin. Lors de l’annonce officielle de sa victoire, M. Rousselle n’était pas avec ses partisans. «J’ai fait du porte-à-porte toute la journée. À 19h45, je sonnais encore aux maisons», dit-il en en expliquant son entrée tardive.

Son action semble avoir porté ses fruits, car à 20h20, des électeurs pouvaient encore se prononcer au bureau de scrutin de Vimont.

Des larmes de joie

Vers 20h45, le candidat libéral a été accueilli par une bruyante foule qui brandissait des pancartes à son effigie. Lors de son discours, il s'est interrompu, car sa voix était nouée par l’émotion. Il a même échappé quelques larmes de joie.

En entrevue avec le Courrier Laval, Jean Rousselle, soutient ne pas encore réaliser ce qui lui arrive. «C’est un rêve d’enfant qui se réalise. J’ai toujours rêvé d’être député. Depuis que j’ai huit ans, je fais du bénévolat dans le comté», indique-t-il.

Quand les gens lui demandent ce qu’il fait en politique alors qu’il pourrait profiter de sa retraite et jouer au golf, il répond : «Je veux servir et aider les citoyens de Vimont. Je parle avec mes tripes et c’est important de bien représenter les gens du coin. C'est mon chez-nous Vimont». Il se décrit d’ailleurs comme une personne émotive qui parle avec son cœur.

Son père de 79 ans était présent lors du dévoilement des votes. Il ne tarissait pas d’éloges à l’égard de son fils. «J’avais confiance en lui. Il mérite ce qui lui arrive», laisse-t-il tomber.

Une lutte «propre»

Alors qu’elle se savait défaite, la candidate péquiste Linda Tousignant a téléphoné à Jean Rousselle pour le féliciter de sa victoire. Un geste apprécié par le libéral. «On se connait, on a travaillé ensemble à Ville Laval. On est deux personnes qui se respectent. On ne s’est pas démolis. Je crois qu’on peut faire les choses proprement. C’est ça la démocratie du Québec», affirme-t-il.

Jean Rousselle soutient ne pas savoir ce qu’il fera demain. Chose certaine, il compte bien prendre un peu de repos pour se remettre de cette campagne pour laquelle il a travaillé «jusqu’à la dernière seconde».

Résultat final

Jean Rousselle (PLQ): 12504 votes

Linda Tousignant (PQ): 10350 votes

Christopher Skeete (CAQ): 8308 votes

David Lanneville (QS): 1347 votes

Catherine Houbart (ON): 673 votes

Jean-Marc Boyer (IND): 245 votes

Alain Robert (PC): 209 votes

 

Organisations: Assemblée nationale, Ville Laval

Lieux géographiques: Vimont, Vimont.C’, Rue des Laurentides Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Sylvie Parizeault
    05 septembre 2012 - 11:39

    Je veux féliciter M. Rousselle pour son élection et je souhaite qu'il s'implique autant que M. Auclair auprès des Lavallois. Comme il est Lavalois depuis de nombreuses années, j'ai confiance qu'il comprenne les besoins des Lavallois et qu'il nous représente bien au gouvernement. Cela va nous faire un bon député.

    • Sylvie Chartrand
      05 septembre 2012 - 18:20

      Je respecte ton opinion, et j'habite Laval depuis 53 ans. La question que je me pose: qu'est-ce que le parti libéral a fait tant pour nous. Les femmes, la famille etc... J'aimerais bien avoir ton opinion si tu en as envie de le partager. Merci.