«Et que ça saute!»

Envoyer à un ami

Envoyer ce diaporama à un ami.

Publié le 03 août 2011

Audrey Lalonde a 22 ans et vit à Terrebonne. Cette étudiante de l'ITHQ désire travailler dans le domaine de la restauration. Elle dit cuisiner d'excellentes sauces. Elle participe à l'émission pour se faire des contacts dans le milieu. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Marc-Antoine Auger a 21 ans et vit dans l'arrondissement Hochelaga-Maisonneuve. Ce vendeur chez Home-Dépôt désire retourner aux études en graphisme. Les plats italiens sont sa spécialité culinaire. Il participe à l'aventure, car il aime faire plaisir aux autres et la cuisine lui permet d'atteindre cet objectif. Il désire aussi approfondir ses connaissances dans ce domaine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Charles Peou a 21 ans et vit dans le quartier Anjou. Ses spécialités culinaires sont les plats de bœuf et le canard. Il a l'habitude de côtoyer ces viandes dans son métier: apprenti boucher. Ses amis lui ont conseillé de s'inscrire à l'émission «Et que ça saute», car en plus d'être un bon cuisinier, il offre un spectacle lorsqu'il cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

David Rouleau a 34 ans et il demeure à Brossard. Ce contre-maître excelle dans la préparation de « tout ce qu'il reste ». Il peut faire un bon plat avec des restes. Il participe à l'émission pour remporter le grand prix de 100 000 $ et pour en apprendre davantage sur les techniques culinaires. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Nancy Lanni a 41 ans et demeure à Laval. Elle est propriétaire d'un salon de bronzage. Cette ancienne concurrente de l'émission «Un souper presque parfait» excelle dans les plats italiens. Cette passionnée de la cuisine désire tenter sa chance et acquérir davantage de connaissances dans ce domaine. > (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Robert de la Cruz a 43 ans et demeure dans l'arrondissement Montréal-Nord. Cet animateur 3D estime préparer de succulents repas à base de viande. Son fils de neuf ans l'a poussé à s'inscrire, car il est convaincu que son père va gagner. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Jennifer Cusson-Lewis est une jeune mère au foyer de 28 ans qui vit à Saint-Calixe. Elle concocterait de savoureux desserts. Sa famille l'a convaincu de tenter sa chance à l'émission <@Ri>Et que ça saute<@$p>, car celle-ci est confiante dans ses capacités culinaires. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Jonathan Campeau est un jeune maître-boucher de 29 ans résidant à Montréal-Nord. Il prépare un excellent foccacia et ses plats à base de caribou sont apparemment exquis. Cet aspirant-chef participe à cette aventure, car il faut travailler avec les meilleurs pour s'améliorer. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Daniel Lafond est un conseiller en marketing de 40 ans vivant à Longueuil. Selon lui, il prépare de succulents magrets de canard. Ce fou de la cuisine a décidé de choisir «Et que ça saute» comme première expérience télévisuelle, car il aimait bien le concept. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Marc-André Nadeau a 27 ans et demeure à Sorel-Tracy. Cet infirmier-enseignant dit concocter un savoureux risotto. La nouveauté l'a incité à s'inscrire à l'émission. Il espère s'améliorer et remporter le grand prix de 100 000$. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Denis Plante a 34 ans et réside à Saint-Colomban. Ce contremaître prépare des pâtes à vous jeter par terre, promet-il. Il participe à l'aventure de «Et que ça saute», car il adore les défis. Ce passionné de cuisine a déjà travaillé dans le domaine culinaire. Cette émission lui permet de renouer avec ses anciennes amours. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Sabrina Sportelli est une Villeroise de 29 ans. Elle était consultante senior en santé-sécurité au travail. Elle réoriente présentement sa carrière vers le milieu culinaire. Avec ses repas à base de pâtes, Sabrina tente sa chance à <@Ri>Et que ça saute<@$p> pour rencontrer les chefs Giovanni Apollo et Martin Juneau et confirmer son changement de carrière. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Sculpteur de 56 ans, Dominique Rolland réside à Rosemère. Il prépare un excellent ris de veau et une succulente tarte aux pommes. Ce passionné explique que la cuisine est aussi un art qui nourrit son besoin de créativité. Lorsqu'il était plus jeune, il désirait être pâtissier. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Cassandre Jean est une gestionnaire de projet de 41 ans résidant à Saint-Eustache. Sa spécialité culinaire est la cuisine thaïlandaise. Son conjoint lui a conseillé de participer, car il croit que cette émission est faite pour elle. Elle est une passionnée de cuisine qui n'arrête jamais de penser à ses prochains plats. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Jean-François Jodoin a 32 ans et il demeure à Sainte-Julie. Il travaille dans l'aménagement paysager. Il apprête de délectables côtes levées fumées. Il participe à l'aventure pour apprendre à mieux cuisiner. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Juana Fortier est une adjointe administrative de 31 ans résidant à Longueuil. Les pâtes alimentaires sont sa spécialité. Elle a été déçue de son expérience télévisuelle à «Un souper presque parfait». Elle désire apprendre de nouvelles méthodes culinaires et montrer de quoi elle est capable. Le concept de «Et que ça saute» l'intéresse davantage. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Guillaume Asselin réside dans l'arrondissement Hochelaga-Maisonneuve. Ce jeune homme de 27 ans gravite dans le milieu culinaire en travaillant en tant que serveur et barman. Ce passionné de bouffe assure qu’il prépare de succulents tartares. Il adore la compétition. Il a déjà tenté sa chance à l'émission «Ça va chauffer», en 2010. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Étudiante en pharmacie, Ariane Cantin a 24 ans et vit à Laval. Elle dit apprêter d'excellents poissons. Elle participe à «Et que ça saute» pour se comparer aux autres et ainsi connaître son niveau. Elle entre aussi dans l'aventure pour se défier et s'améliorer. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Caroline Crevier a 28 ans et réside à Sainte-Marthe-sur-le-lac. Elle a travaillé à différents postes dans un café et dans un restaurant italien. C'est pourquoi sa spécialité consiste en des plats d'Italie. La cuisine est l'endroit où elle peut se laisser aller artistiquement. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Martin Mailloux est un jeune designer graphique de 35 ans vivant à Boisbriand. Il dit préparer un succulent poulet portugais. L'ancienne amie de cœur de Martin l'a appelé pour le convaincre de participer à l'émission. Il relève le défi pour le plaisir. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Philippe Hamelin a 35 ans et vit sur le Plateau. Il est enseignant au secondaire auprès d'élèves en difficulté. La cuisine italienne n'a pas de secret pour lui. Il participe à l'aventure pour se mesurer aux autres concurrents, pour gagner de l'expérience et pour le grand prix de 100 000 $. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Véronique Johnson est une entrepreneure de 32 ans vivant à Blainville. Elle excelle dans les sauces. Lors de son passage à l'ITHQ, Véronique a eu un accident de voiture. Cette émission est un défi pour la jeune femme. «Et que ça saute» pourrait lui redonner le goût de travailler dans ce milieu. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Jean-Sébastien Laberge a 29 ans et vit dans le quartier Mille-End de Montréal. Cet étudiant en philosophie travaille depuis plusieurs années dans la restauration. Il prépare des savoureux osso-buco et tartares de saumon. Il participe à «Et que ça saute» par curiosité, car il aime beaucoup cuisiner. Son entourage a aussi fait pression sur lui pour qu'il s'inscrive. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Cette jeune maquilleuse professionnelle de 23 ans réside à McMasterville. Gabrielle Alicot concocte une bonne aiguillette de canard. Elle tente l'expérience pour découvrir de nouveaux plats. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Jason Roy vit à Granby. Il a 31 ans. Il exerce plusieurs emplois, dont serveur, photographe et promoteur. Il est difficile pour lui de réduire à un seul plat, sa spécialité, car il cuisine d'excellentes moules au fromage bleu et Chorizo et un succulent pâté chinois au canard. Il adore recevoir sa famille et ses amis à souper. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Stéphane Trahan a 46 ans et demeure à Sainte-Thérèse. Il a participé à des courses automobiles et il est consultant pour des PME. Pendant de nombreuses années, il a perfectionné sa sauce carbonara. Il participe à l'émission, car il adore l'adrénaline, la compétition et la cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Manuel Gimenez a 62 ans et demeure à Longueuil. Il est ébéniste à temps partiel. La cuisine espagnole est sa spécialité. Il a toujours aimé cuisiner. Il a choisi «Et que ça saute» par ce qu'il est curieux et qu'il désire vivre de nouvelles expériences. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Roxanne Côté réside à Blainville. Cette jeune femme de 31 ans travaille comme gestionnaire chez Sears. Elle apprête d'excellentes soupes, salades et desserts. Elle tente l'aventure «Et que ça saute» pour comparer ses talents culinaires à ceux des autres. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Diane Gendron vit à Sherbrooke. Elle est directrice et gérante chez un distributeur de volailles. Les amis de la Sherbrookoise de 39 ans l'ont inscrite, car Diane les reçoit toujours. Elle adore faire la cuisine et elle ne cuisine jamais la même chose. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Alain Simard a 47 ans et demeure à Brossard. Il est urbaniste et ébéniste. La viande est sa spécialité. Il s'est inscrit, car il était intrigué par l'émission. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Yannick Gingras est un jeune barman de 25 ans. Résidant à Lasalle, il possède aussi un service de traiteur. Il prépare de savoureux tartares, fruits de mer et poisson. Ce passionné de cuisine participe à «Et que ça saute» pour obtenir davantage de visibilité et rencontrer les chefs Giovanni Apollo et Maritn Juneau. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Cette jeune étudiante en politique de 24 ans demeure à Brossard. Elle travaille dans une boulangerie. Elle prépare une lasagne exquise. Elle tente sa chance pour déterminer si la cuisine devrait être sa future profession. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Duplessis Champagne est arrivé au Québec en février. Ce jeune résident de Sorel-Tracy travaille comme ouvrier dans une usine en plus de travailler à temps partiel dans une cuisine. Âgé de 33 ans, il prépare une bonne quiche lorraine et d'excellents fruits de mer. Désirant ouvrir un service de traiteur avec son épouse, il participe à l'émission pour obtenir davantage de connaissances, dont sur la cuisine moléculaire, une des spécialités d'un des juges. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Vivant à Ahuntsic, Nancy Murtada est une directrice en marketing de 42 ans. Le croustillant d'agneau et le saumon sont ses spécialités. Sa sœur lui a demandé : « si tu n'es pas capable de participer à l'émission, qui le serait ». Elle prend part à «Et que ça saute» pour interagir avec les candidats et les juges. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Marie-Ève Gouin a 27 ans et demeure à Longueuil. Elle est infographiste. Elle prépare des tartares avec brio. Elle tente l'expérience «Et que ça saute» pour sortir de sa zone de confort, apprendre sur le domaine culinaire et perfectionner ses compétences. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Sandra Côté a 36 ans et vit à Victoriaville. Elle est conseillère de voyage et chanteuse. Elle excelle dans les mets asiatiques. Elle participe à cette coproduction de Médias Transcontinental pour le plaisir et elle possède un grand désir d'apprendre sur la cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Linda Ly est une jeune femme au foyer de 26 ans vivant à Laval. Elle prépare de succulentes côtes levées. Elle participe à l'aventure «Et que ça saute» pour le prix et pour obtenir d'avantage de compétences. Elle rêve d'ouvrir un jour son propre restaurant. (Photo: gracieuseté)

Publié le 03 août 2011

Éliane Lessard demeure à Rosemont. La jeune femme de 24 ans prépare de bons tartares. Elle a décidé de s'inscrire à l'émission pour se surpasser et se comparer. Depuis maintenant trois ans, elle cherche un projet d'entreprise. L'émission «Et que ça saute» pourrait lui fournir les connaissances du milieu et des contacts qui l'aideraient dans son projet.

Publié le 03 août 2011

Martin Samson réside dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie. Il est un jeune éducateur de 27 ans. Il aime apprêter le canard. Il prend part à l'aventure «Et que ça saute» pour le plaisir et le défi. L'émission pourrait aussi être le point de départ d'une réorientation professionnelle pour le jeune homme. (Photo: Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Jean-Louis est le jeune directeur de vente d'une boulangerie. Âgé de 26 ans, il vit à Terrebonne. Ses spécialités sont les viandes braisées. Il s'est inscrit à l'émission pour gagner le prix, mais aussi pour le défi personnel. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Martin Drapeau est un Villerois de 35 ans. Il est menuisier. Sa spécialité est la cuisine méditerranéenne. Il désire remporter le prix de 100 000 $. (Photo : Patrick Deschamps

Publié le 03 août 2011

Marie-Ève Giroux habite dans l'arrondissement Ville-Marie. Elle étudie la psychologie. Cette jeune femme de 30 ans prépare d'excellents tapas. Elle a participé à l'émission culinaire «Un souper presque parfait». L'émission «Et que ça saute» lui permettrait de se reprendre et d'apprendre davantage sur la cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Luc Lambert a 33 ans et demeure à Trois-Rivières. Il est acheteur dans une compagnie manufacturière. Il apprêterait un confit de canard divin. Il rêve de participer à ce type d'émission. Son objectif est de gagner le prix. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Stéphanie Robert-Robichaud est une jeune avocate de 35 ans qui habite à Longueuil. Elle prépare un sauté oriental qu’elle dit exquis. Elle n'a pas cru son conjoint lorqu'il lui a annoncé qu'il l'avait inscrite à «Et que ça saute». Elle a eu toute une surprise quand elle a reçu l'appel. Si elle gagne le prix de 100 000 $, elle donnera une partie du montant à un organisme de charité. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

KhayKham Saliphod a 38 ans et réside à Montréal-Est. Elle est instructrice en arts martiaux. Elle cuisine avec savoir-faire les plats italiens et la cuisine thaï. Elle tente l'aventure pour le défi et pour diversifier sa cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Francis Raymond est un opérateur concasseur et un tatoueur. Il réside à Sherbrooke. L'homme de 25 ans satisfait toutes les bouches avec son poulet farci au foie gras et aux pommes. Cet amoureux de la cuisine désire se mesurer au grand chef pour en connaître davantage sur lui-même et sur la cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Caroline Raiville réside à Saint-Valérien. Cette femme de 35 ans est cuisinière chez Normandin. Elle apprête avec aisance les viandes sauvages. Son garçon de 14 ans l'a convaincu de s'inscrire. Elle désire apprendre de nouveaux produits et de nouvelles méthodes au courant de l'aventure «Et que ça saute». Elle caresse le rêve d'ouvrir une pâtisserie et de se spécialiser dans les allergies alimentaires. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Nicolas Ky demeure sur le Plateau. Il a 27 ans. Il est auditeur. Ses spécialités sont la cuisine française et chinoise. Son rêve est de vivre de sa cuisine.(Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

:Francis Perras réside à Châteauguay. Ce conseiller technique est âgé de 32 ans. Il excellerait dans la préparation des fruits de mer. Il désire apprendre de nouvelles techniques et de nouveaux plats s'il est sélectionné. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Mathieu Daraîche est électromécanicien. Âgé de 40 ans, il habite à Saint-Hyacinthe. Il cuisine de succulentes pâtes. Il participe à «Et que ça saute» pour se dépasser. C'est une belle expérience qui lui permettra d'en apprendre davantage sur la cuisine et sur lui-même. (Photo : Patrick Deschamps

Publié le 03 août 2011

Âgé de 24 ans, Jonathan Gagné regarde régulièrement les émissions de cuisine. Chargé de projet à Côte-des-Neiges, il s'est inscrit, car il rêve d'ouvrir son restaurant. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Acupuncteur et ostéopathe, Yannick Vartian a 24 ans et réside à Longueuil. Il se spécialise dans la cuisine française. Il a un grand désir d'appendre sur la cuisine. Il auditionne pour «Et que ça saute», car c'est un défi personnel. > (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Mathieu Gagné habite à Longueuil-sur-mer. Le peintre se délecte de ses pâtes. Il ressent un grand amour pour la cuisine et il désire en apprendre davantage dans le domaine avec les chefs. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Valérie Audet est une barmaid et une serveuse de Mont-Tremblant. Âgée de 21 ans, elle prépare de savoureuses sauces. Elle participe à «Et que ça saute» pour le défi. C'est l'expérience d'une vie, selon elle. > (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Alex Duval a 40 ans et demeure à Verdun. Il est agent de communication sociale. Il s'est inscrit sur un coup de tête. Il participe pour le plaisir et par curiosité. (Photo : Patrick Deschamps

Publié le 03 août 2011

Conseiller principal en planification à Visa Desjardins, Alexandre Duberger a 34 ans et vit à Villeray. Il apprête de bonnes grillades. Sa mère l'a propulsé dans l'univers de la cuisine. Elle serait fière de lui si elle le voyait à la télévision dans une émission de cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Sophie Christin est une designer d'intérieur à Pointe-Calumet. Âgée de 28 ans, elle prépare un succulent braisé d'agneau. Elle participe à l'aventure «Et que ça saute», car elle veut relever ce défi culinaire. Elle cuisine souvent les mêmes choses. Elle désire acquérir de nouvelles techniques et se surpasser. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Annie Lussier vit à Terrebonne. Cette jeune étudiante en comptabilité cuisine toutes les viandes. Âgée de 33 ans, elle participe à l'émission pour connaître les commentaires de chefs professionnels sur sa cuisine.(Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

À 43 ans, Christian Boucher est président d'une société de recrutement à Repentigny. Sa fille aime beaucoup ses braisés et ses plats italiens. Sa curiosité envers la cuisine moléculaire et la pâtisserie l'ont incité à s'inscrire. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Alain L'Espérance est un facteur de 40 ans vivant à La Prairie. Ce spécialiste des fruits de mer s'est inscrit à «Et que ça saute» pour le défi et la nouveauté. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

À 26 ans, Julie Levesque est surperviseure à Longueuil. Vous aurez l'eau à la bouche devant ses pâtisseries portugaises. Elle désire se départir de ses faiblesses culinaires, dont la cuisson des viandes, si elle est choisie pour l'émission «Et que ça saute». (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Cette enseignante en adaptation scolaire de 32 ans habite à Saint-Jérome. Une salade n'est jamais platonique avec Maïa Lebel. Elle participe à l'émission pour cuisiner dans des installations à la fine pointe et avec des gens passionnés. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Femme à la maison de 33 ans, Anick Sabourin vit à Sorel-Tracy. Elle affectionne particulièrement ses potages. Elle s'est inscrite à l'émission «Et que ça saute» pour se mesurer aux autres candidats et pour découvrir ce qu'elle vaut. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Coordonatrice au service à la clientèle de 30 ans, Catherine Faucher-Dugas prépare de bonnes fondues et salades. Résidente de Rosemère, elle s'est inscrite pour en apprendre davantage sur la cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Éliane Delbast a 59 ans et réside à Shefford. Elle est guide touristique. C'est un grand rêve de passer à la télévision. Elle participe à «Et que ça saute» pour faire valoir ses talents de cuisinière et pour apprendre des choses nouvelles. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Fatima Maata est une retraitée du quartier Saint-Michel à Montréal. Âgée de 68 ans, elle concocte un sublime couscous. Elle s'est inscrite aux auditions pour faire connaître sa façon de cuisiner, pour apprendre de nouvelles choses et pour rencontrer des gens. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Marie-Ève Alarie est une dessinatrice mécanique en bâtiment de Sherbrooke. À 34 ans, elle s'est inscrite, car elle aime la cuisine et le concept de «Et que ça saute» se rapproche d'elle.>(Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Roxanne Lapointe a 27 ans et vit à Terrebonne. Elle travaille à la Financière Manuvie. Elle nous propose son baluchon de fruits de mer à l'aneth. Le concept de l'émission l'a convaincu de tenter sa chance. (Photo : Patrick Deschamps

Publié le 03 août 2011

Infirmière auxiliaire à Sainte-Sophie, Geneviève Roberge excelle dans la cuisine asiatique. Âgée de 31 ans, elle a eu une mauvaise relation avec la nourriture étant plus jeune. Pour vaincre son anorexie, elle a appris à aimer la cuisine qui est devenue son passe-temps préféré.(Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Alexandre Fournier habite Villeray. Âgé de 29 ans, il est caissier-vendeur à la SAQ. Il prépare de succulentes pâtisseries. La curiosité et le défi l'ont convaincu de s'inscrire. Il se demande s'il pourra répondre à la demande. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Cette agente administrative réside à Laval. À 29 ans, elle propose de savoureux fruits de mer. Le concept de l'émission était idéal pour elle. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Laura Pham a 25 ans et demeure dans Griffintown. Elle est infirmière à l'hôpital général juif. Elle se spécialise dans la cuisine asiatique. Elle a participé à l'émission «La Cantine» et elle aime beaucoup le chef Giovanni Apollo, juge de «Et que ça saute».(Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Suncica Kolev a 26 ans et habite à Sherbrooke. Elle est responsable marketing. Elle excelle dans la cuisine méditerranéenne. Participer à une émission de télévision a toujours été son rêve. C'est une belle opportunité, selon elle. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Andréanne Bussière est une jeune mère à la maison de 20 ans. Résidente de Gatineau, elle apprête de succulentes pâtes. Elle adore la cuisine et participe à «Et que ça saute», car ce concours est fait pour elle. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Nouvellement déménagé à Boucherville, Maxime Désilets-Bélanger à 27 ans. Il est représentant en vente. Il prépare de délicieux menus à base de viandes et de fruits de mer. Il participe à «Et que ça saute», car c'est un défi et il aime beaucoup les juges. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Sonia Lacroix a 33 ans et demeure à Val-David. Elle est femme au foyer et concocte de succulentes pâtes. Elle a déjà travaillé dans l'hôtellerie. Elle désire obtenir le point de vue des professionnels sur sa cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Comptable à Saint-Eustache, Patrick Boilard a 34 ans. Il prépare tous les gibiers. Il participe à «Et que ça saute» pour se comparer aux autres et ainsi déterminer son niveau. Selon lui, ce sera une belle expérience. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Rosaire Naud demeure à Pointe-aux-Trembles. Âgé de 47 ans, il sillonne les routes à bord de son camion. Il est impossible de résister à son osso buco. Il espère se perfectionner dans la cuisine. Ce sera un beau défi à relever, explique-t-il. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Pierre Bélanger habite à Gatineau et il a 48 ans. Il est coordonnateur principal en matière de programmation aux services frontaliers du Canada. Il prépare un délicieux homard. Il s'est inscrit principalement pour rafler le prix, mais aussi pour se mesurer aux autres concurrents. (Photo : Patrick Deschamps)

Publié le 03 août 2011

Conseillère au service à la clientèle de 36 ans, Dominique Pelletier réside à Otterburn Park. Elle excelle dans les menus à base de viandes. Depuis de nombreuses années, on lui suggère de s'inscrire à des émissions culinaires. Elle désire avoir l'avis d'un professionnel sur sa cuisine. (Photo : Patrick Deschamps)

Voyez tous les candidats de l'émission «Et que ça saute!»

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • France Tremblay
    16 novembre 2011 - 12:49

    Je ne connais personne mais j'ai regardé et lu les présentations et je crois que tous les participants ont leurs petits secrets culinaires.Donc je leur souhaite "Bonne Chance" et Au Revoir sur l'écran.

  • Cindy Davies
    29 août 2011 - 08:16

    Bon ! Il était temps que tu fasses découvrir ton talent de cook! Après toutes ces années de pratique et d'essai de nouvelles recettes, enfin tu passes à l'action! Hop! Tu es capable, confiance.

  • Mario Lesperance
    28 août 2011 - 07:13

    "Et que ça saute" Ça va surement sauté avec toi Alain !!!

  • Mario Lesperance
    26 août 2011 - 16:50

    Je crois que l'on va avoir tout un show !!! Mais en plein la bouche .......ont va bouffer tes nieseries !!!

  • Beatriz Chavarri
    25 août 2011 - 22:37

    Alain!!! I wish you the best, you are going to win!! I have no doubts. BTW, when I go to Montreal I wish you could cook a dish so I can taste your taste :)

  • Benoit Lesperance
    25 août 2011 - 15:19

    Il y a le roi de la patate , de la pizza ......voici le roi de la crevette .... Il se nomme ALain. ps:

  • Eric B
    25 août 2011 - 06:38

    Your the best....on va te donner notre energie et mega party quand tu gagne ca mon Alain

  • Denis L Gilette
    25 août 2011 - 01:10

    D'abord, encore Merci Alain pour avoir nourrits ces familles dans le besoin ( la soirée bénéfice de Chantal ) avec tes recettes gastronomique et ta bonne humeur sans fin. Personne ici ne l'a oubliée.Nous venons d'apprendre ta canditature et nous sommes tous derriere toi Puissent les grands manitou de V entendres ces commentaires et nourrir nos esprits via notre estomac en te sélectionnant. Tu le mérite tant et tu peux etre sur que nous serons rivés a nos écran pour te voir et te revoir... Nous te souhaitons la meilleur des chances! Go lets go !

  • Jocelyne
    24 août 2011 - 11:10

    Alain est un cuisinier exemplaire et très imaginatif, il réussit tout ce qu'il fait dans plusieurs domaines. Bonne chance, tu es un gagnant.

  • rogerpayette
    23 août 2011 - 22:35

    bonne chance

  • Jean-Francois Marchand
    23 août 2011 - 21:14

    Les responsables ont sélectionné un candidat de choix. J'ai très hâte de suivre l'émission et ton cheminement jusqu'à la fin. Good luck Alain.

  • Patrick Robinson
    23 août 2011 - 18:27

    Tes talents culinaires sont indéniables, aucun doute que c'est toi qui fera sauter la marmite! Bonne chance mon Alain, on suivra tes moindres faits et gestes avec beaucoup d'intérêt. Si tu restes naturel, nous allons avoir droit à tout un show!!! Haha! Et si tu as besoin de te pratiquer, on se porte volontaires: notre cuisine et nos palais sont à ta disposition quand tu veux!

  • Lydia Blanar
    23 août 2011 - 18:14

    Alain sera un excellent candidat! A la fois charmant, passionne et un peu farceur, Alain va plaire beaucoup aux tele-spectateurs. J'ai tres hate de voir son "thrill" se realiser! Bonne chance:)

  • isabelle
    23 août 2011 - 16:33

    Tes capable j'en doute même pas.Impressionne les tous! Le mot de cambronne !!!

  • eric
    23 août 2011 - 15:13

    je ne suis meme pas inquete tu vas les épater! bonne chance

  • Fernand Miron
    23 août 2011 - 15:07

    Bonne "fourchette "

  • roger payette
    23 août 2011 - 13:15

    il est tres bon dans ce quil fait et apprend toujour ...

  • Jonathan
    23 août 2011 - 12:55

    Tu vas être le meilleur pour leur faire de quoi de ''sauté'' !!!

  • Jonathan
    23 août 2011 - 12:53

    Tu vas être le meilleur pour leur faire de quoi de ''sauté'' !!!

  • jerome
    23 août 2011 - 12:44

    bonne chance Alain :-)

  • Natacha
    23 août 2011 - 12:17

    Alain c'est la crème de la crème !! il va épater tout le monde !! attacher votre tuque av de la broche !! Bonne chance alain ;)

  • Marie-Christine Viens
    23 août 2011 - 09:47

    Alain Lesperance, un cuisinier au grand talent. À découvrir absolument!!!

  • Sarka Souckova
    23 août 2011 - 07:47

    Avec Alain ça va sauter :-) You go man, tu le mérites ... Bonne chance!

  • Nathalie Baran
    23 août 2011 - 01:38

    Comme j'ai déjà gouté ta cuisine, je sais que tu peux gagner cela haut la main!! Bonne chance, tu as tout pour réussir.

  • Yves De Montigny
    11 août 2011 - 22:45

    Bonne chance Alain !

  • Lina Pellicano
    11 août 2011 - 20:10

    Alain peut vraiment surprendre n'importe qui!