Vaincre le cancer à vélo

Geneviève
Geneviève Fortin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

300 km pour la VIE

Lynda Bouchard, organisatrice du rallye-vélo, et Marc Pépin, l’un des participants.

Le 8 et le 9 septembre, une centaine de cyclistes feront l’aller-retour entre Laval et Trois-Rivières, dans le cadre du rallye-vélo 300 km pour la VIE, qui amasse des fonds pour le Centre intégré de cancérologie de Laval. Parmi ces sportifs, qui tentent à leur façon de vaincre la maladie, Marc Pépin a une motivation bien personnelle de pédaler puisqu’il se bat contre le cancer depuis quatre ans.

Ce père de 44 ans en sera à sa troisième participation. En 2010, après s’être inscrit, il avait reçu le diagnostic de son deuxième cancer. «Je devais me faire opérer le 13 septembre et le rallye était les 11 et 12, je croyais donc que je ne pouvais pas y aller. Mon chirurgien m’a convaincu qu’il n’y avait pas de problème», raconte M. Pépin.

Au terme du parcours, qu’il a terminé avec l’aide d’autres cyclistes, ses enfants l’attendaient avec des pancartes. Ayant constaté le mauvais état de son vélo, les co-organisateurs de l’événement, Lynda Bouchard et Dr Patrice Lamoureux, ont sollicité des gens autour d’eux afin de lui en offrir un.

L’an dernier, il a fait le rallye alors qu’il était en traitement. Au cours de l’année, voyant que la chimiothérapie ne permettait pas d’enrayer des métastases au foie, il a dû être opéré, puis il est repassé sous le bistouri pour enlever des nodules au poumon droit. Malgré cela, il sera sur son vélo encore cette année.

Lynda Bouchard, qui a démarré le rallye-vélo après avoir vaincu un cancer, considère que M. Pépin est un exemple de courage et de générosité. Elle comprend très bien pourquoi il revient au rallye. «Quand on a le cancer, on a besoin de vivre à 100 %. On ne veut rien manquer», souligne-t-elle. «C’est exactement ça», confirme le résident de Sainte-Julienne.

Marc Pépin a une motivation bien personnelle de pédaler puisqu’il se bat contre le cancer depuis quatre ans.

Recrutement

Alors qu’à la même date l’an dernier l’organisation du rallye comptait 100 inscriptions, elle n’en a que 85 cette année. Mme Bouchard espère tout de même que 130 cyclistes prendront le départ. Elle rappelle l’importance de chaque dollar recueilli qui sert à l’amélioration de la qualité des soins et services aux patients atteints de cancer.

L’événement, qui a amassé plus de 500 000 $, a notamment permis d’acheter une table d’examen pour la clinique du sein et de former des physiothérapeutes afin d’offrir les traitements nécessaires après une chirurgie dans le cas de certains cancer du sein.

Cette année, la collecte de fonds Des pas pour la recherche se déroulera parallèlement le 9 septembre en après-midi.

Pour s’inscrire www.300kmpourlavie.com ou 450 975-5005.

Lieux géographiques: Laval, Trois-Rivières, Sainte-Julienne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires