David Lemieux terrasse son adversaire

Sylvain
Sylvain Lamarre
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

David Lemieux n'a fait qu'une bouchée de son rival.

David Lemieux a consolidé sa réputation de cogneur en envoyant au tapis le Mexicain Alvaro Gaona dès le premier round en demi-finale du gala de boxe Rapides et Dangereux, le 12 octobre, au Centre Bell.

Le pugiliste lavallois a passé le knock-out à son rival avec un percutant crochet de gauche, à 2 minutes et 48 secondes.

Gaona est tombé à la renverse et sa tête a percuté violemment le tapis. Ce knock-out brutal a d'ailleurs laissé Gaona en convulsions et inconscient durant de longues et inquiétantes minutes, pendant que les 4000 spectateurs retenaient leur souffle.

Auparavant, Lemieux avait expédié Gaona au tapis, une première chute au plancher, avec un puissant direct de la main droite.

«Le travail au gymnase a porté fruits. Tous les changements apportés ont prouvé à tout le monde que quand Lemieux frappe, il frappe», a mentionné le vainqueur à sa sortie de l'arène.

«C’était un gars dangereux avec les mains lourdes, mais je ne lui ai pas donné la chance de s’installer. J’ai trouvé l’ouverture. Je voulais frapper et prendre le moins de coups de poing possible dans ce combat. J’ai démontré que mes deux défaites sont derrière moi. Je dois continuer de m’améliorer et travailler dur», a-t-il ajouté.

L’officiel a donné la victoire à Lemieux, une 27e, dont 26 ont été réalisées avant la limite.

Il s'agit de la deuxième qu'il signe par K.-O. expéditif depuis sa défaite par décision contre Joachim Alcine en décembre 2011.

«Je suis content de sa performance. Ça peut paraître bizarre à dire, mais il a pris son temps. David a surtout bien géré la transition entre l'offensive et la défensive. Il a bien placé son jab et a fait attention en défensive», a souligné l’entraîneur Marc Ramsay.

Inquiet

Lemieux est un sérieux candidat au knock-out de l'année sur la scène canadienne. Ce knock-out était si brutal qu'on a craint pour la santé de son rival. D’ailleurs, Lemieux s’est dit inquiet lorsqu’il a vu Gaona en convulsions.

«Mon but, ce n'est pas de tuer mon adversaire, mais de l'immobiliser pour au moins 10 secondes! Je ne veux pas les blesser gravement non plus, je veux simplement gagner le combat La boxe, c'est un sport dangereux. Je lui ai dit "T’en fait pas, continue, ne lâche pas".»

Lemieux progresse

Lemieux progresse et il fera partie de la finale du prochain gala de Rapides et Dangereux le 14 décembre, au Centre Bell. Le groupe GYM lui cherche déjà un adversaire bien classé. Et la demi-finale sera disputée entre Eleider Alvarez et Edison Miranda.

Autre texte à lire: Des victoires pour Bence et Bizier.

Organisations: Centre Bell.Le, Bell, Groupe GYM

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires