Laval en route vers les Jeux du Québec

Sylvain
Sylvain Lamarre
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Emanuelle Massé porte-drapeau à Shawinigan

C'est avec 173 athlètes, qui compétitionneront dans une quinzaine de disciplines, que la délégation de Laval se dirige vers Shawinigan, pour prendre part à la 47e finale provinciale des Jeux du Québec.

Au cours des dernières semaines, ces athlètes ont profité des différentes finales régionales pour obtenir leur billet pour la Mauricie.

Le premier bloc de compétitions, présenté du 26 au 30 juillet, offrira de l'action en athlétisme, baseball, softball, tennis, tir à l'arc, triathlon, volleyball et vélo de montagne. Laval sera absente en volley-ball masculin.

Basketball, BMX, cyclisme, natation en eau libre, soccer, golf, voile, natation et volley-ball de plage féminin sont au programme du deuxième segment, du 31 juillet au 3 août. Laval sera absente en voile.

Sports Laval a tenu sa traditionnelle soirée d’information pour les parents, entraîneurs et athlètes au Pavillon du Bois-Papineau, le 17 juillet. Les uniformes officiels de la délégation (blanc et bleu marin) étaient aussi dévoilés aux jeunes ainsi que l'identité du porte-drapeau.

Courage et persévérance

Emanuelle Massé, une athlète qui excelle au triple saut, portera le drapeau de Laval, le 26 juillet, pendant la cérémonie d’ouverture de la finale provinciale des Jeux du Québec, au centre Bionest.

Les responsables de Sports Laval ont annoncé sa nomination lors de la soirée pré départ. «Deux mots résument notre porte-drapeau : courage et persévérance. Cette athlète a traversé une année difficile l'an passé, à cause d'une blessure. Grâce à sa persévérance, elle est revenue à la compétition avec brio», a souligné Joël Savoie, de Sports Laval et chef de la délégation lavalloise.

«C’est toujours difficile de parler des espoirs de médailles. Il y a toujours des surprises et des déceptions.» Joël Savoie

Âgée de 15 ans, Emanuelle domine présentement le classement québécois chez les moins de 19 ans dans sa discipline, le triple saut. Elle détient également le record du Québec dans la catégorie cadette au triple-saut avec un bond de 11m10.

Elle a réussi le standard des Jeux du Canada et a été sélectionnée pour un camp d'orientation par la Fédération Québécoise d’Athlétisme (FQA) en vue des Jeux du Canada en 2013.

Objectif

Bien entendu, Joël Savoie veut faire mieux que lors des derniers Jeux tenus à Gatineau, en 2010.

Grâce à un système de pointage (performance et nombre d’athlètes), Laval avait terminé au huitième rang à égalité avec le Saguenay. Les athlètes lavallois avaient remporté 21 médailles.

Outre Emanuelle, qui figure parmi les plus beaux espoirs de médailles dans l'épreuve du triple saut, Joël Savoie a avancé les noms de Christian-Paul Fafard (triathlon), Olivier Boutot (tir à l’arc) et Guillaume Roussel (cyclisme) pour monter sur le podium.

La délégation fonde beaucoup d'espoirs avec ses équipes de softball, baseball et basketball masculin.

«C’est toujours difficile de parler des espoirs de médailles. Il y a toujours des surprises et des déceptions. Nous aimerions gagner une vingtaine de médailles», a conclu Savoie.

Les Jeux du Québec, dont la première édition a eu lieu à l'hiver 1971 à Laval, sous le nom des «Jeux d'hiver du Québec», sont une expérience de vie unique pour les jeunes athlètes, médailles ou non.

Autre texte à lire: L'importance du Laurier d'or.

Organisations: Bionest.Les responsables de Sports Laval, Jeux du Canada

Lieux géographiques: Laval, Jeux du Québec, Shawinigan Mauricie Gatineau Saguenay

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires