L'importance du Laurier d'or

Sylvain
Sylvain Lamarre
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Joël Savoie sera le chef de mission de la délégation lavalloise à Shawinigan.

L'idée du réseau TVA aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 avait fait des petits aux Jeux du Québec. Les athlètes lavallois peuvent en effet obtenir un Laurier d'or depuis 1993, s'ils parviennent à atteindre leur objectif personnel.

Les athlètes ont rempli un questionnaire avec leur entraîneur pour indiquer leur rang ou leur performance à atteindre lors des Jeux du Québec de Shawinigan.

«Notre taux de réponse est parfait, soit 100%. C'est notre façon de récompenser les athlètes», soutient le chef de mission, Joël Savoie.

«Le Laurier d'or c'est important pour nous. C'est une source de motivation pour nos athlètes. Il vise à reconnaître le succès et les efforts des athlètes. Nous aimerions que tous les athlètes gagnent un Laurier d'or. Nous pensons que 75 peuvent en gagner un», ajoute-t-il.

«Le Laurier d'or c'est important pour nous. C'est une source de motivation pour nos athlètes.» Joël Savoie

Pas que la médaille

Toujours selon Joël Savoie, Sports Laval veut, par ce programme, mettre à l'honneur le dépassement de soi en soulignant les performances des athlètes lavallois s'étant distingués aux Jeux du Québec, et ce, bien au-delà des médailles.

Le programme des Lauriers d'or a été instauré par la Commission Sports Laval en 1993 dans le but de souligner les efforts de dépassement personnel des athlètes de Laval lors des finales provinciales des Jeux du Québec.

Autre texte à lire: Laval en direction des Jeux du Québec à Shawinigan.

Organisations: TVA, Commission Sports Laval

Lieux géographiques: Jeux du Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires