Moins de hockeyeurs à Laval en 2012-13

Sylvain
Sylvain Lamarre
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Hockey Laval en réflexion

Michel Demers, président de Hockey région Laval.

Hockey région Laval affiche des pertes d'effectifs pour la saison 2012-13. En effet, les derniers chiffres disponibles font état d'une baisse de 411 inscriptions.

On dénombre actuellement 4246 joueurs, comparativement à 4657 l'an passé. La baisse se fait surtout sentir dans les catégories pee-wee et bantam.

«C’est 18 équipes de moins. Cette situation nous préoccupe. Toutefois, ce n’est pas alarmant», affirme le président de Hockey région Laval, Michel Demers.

Ce dernier a demandé aux dirigeants des associations du hockey mineur de vérifier auprès des jeunes qui ne se sont pas inscrits pourquoi ils avaient abandonné le sport. «C’est important de faire un sondage pour connaître les raisons.»

Âgé de 59 ans, Michel Demers amorce une 13e saison à la barre de Hockey région Laval. Après avoir connu deux années difficiles en raison de son état de santé et des déboires avec la grève des cols bleu aux Championnats provinciaux, le président voit la lumière au bout du tunnel.

«Je compte sur une très bonne équipe de bénévoles. Ça m’aide. D’ailleurs, sans eux, j’aurais quitté. C’est important pour moi de terminer ce que j’ai commencé», souligne-t-il.

Réflexion

Hockey Laval entreprend une démarche de réflexion et de réorganisation régionale au niveau du hockey mineur.

Michel Demers n’a pas l’intention de baisser les bras, mais plutôt de se poser des questions et trouver des solutions. L’organisme sportif a-t-elle misé un peu trop sur le hockey élite et délaissé le hockey récréatif au cours des dernières années? Le coût d’inscription est-il trop élevé? Que faut-il faire pour augmenter le membership? «Dans le passé, les jeunes s’inscrivaient sans que nous fassions de démarche. C’était facile d’avoir des inscriptions, mais la clientèle a changé. Il n’y avait pas d’autres offres comme le prep school et le hockey scolaire», soutient Demers.

«Avant, nous n’avions pas à vendre le hockey. Plusieurs sports s’offrent aux jeunes Lavallois,» Michel Demers

«Avant, nous n’avions pas à vendre le hockey. Plusieurs sports s’offrent aux jeunes Lavallois, alors ils ont l’embarras du choix. Là, il va falloir se remettre en question», ajoute-t-il.

M. Demers a aussi fait référence aux bénévoles. «La réalité du hockey a changé. Les nouveaux bénévoles n’ont pas le même engagement que les anciens bénévoles, qui nous donnaient de nombreuses heures.»

Un cadeau du ciel

Avec le départ de Sébastien Vallée comme arbitre en chef de la région, Hockey Laval a eu la main heureuse quand Joël Lacelle a frappé à sa porte.

«Sa philosophie cadrait bien avec nous. Il prône la formation et l’encadrement. De plus, il a de l’expérience comme arbitre en chef dans une autre région», a souligné Michel Demers.

Par ailleurs, le président était heureux de dire qu’une entente de trois ans, et non deux ans comme l’avait indiqué Joël Lacelle dans un récent article, avait été conclue avec les officiels lavallois.

Le grand manitou du hockey mineur a promis de revoir la grille tarifaire dans deux ans. «Nous ne voulons pas attendre à la dernière minute comme nous l’avons fait», dit-il sagement.

Des changements

Avec la nouvelle classification de Hockey Québec, la catégorie midget AA n’existe plus au niveau régional. Toutefois, les associations pourront compter sur des équipes midget AA et BB.

La classe CC a également disparu dans le midget, mais le pee-wee sera présent dans la classe C.

Les équipes bantam AA des Patriotes et des Sénateurs évolueront au sein de la Ligue de hockey du Lac St-Louis en raison de la mise en place du projet pilote de la catégorie bantam AA-bantam AAA pour la saison 2013-14.

Organisations: Réflexion Hockey Laval, Barre de Hockey région Laval, AA des Patriotes et des Sénateurs Ligue de hockey du Lac St-Louis

Lieux géographiques: Région Laval

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Isabelle
    20 septembre 2012 - 12:39

    Ouliber de mentionner aussi que 3 pratiques dans la semaine lun-mar et jeudi à 17h c'est difficile pour une famille. Faut avoir des bons patrons pour pouvoir se librer pour son enfant de 10 ans - 3 fois dans la même semaine. Et ça c'est quand on a seulement un garçon qui joue au hockey.

  • Isabelle
    20 septembre 2012 - 12:22

    À 400$ par enfant + le fond d'équipe + les tournois et la photo c'est facile à comprendre que les parents peuvent choisir d'autres sports pour leur enfant. Le hockey à Laval est beaucoup plus dispendieux que partout ailleur. On a toujours cru que le hockey est une religion. C'est peut-être pour ça qu'on se souci jamais du service que les associations de hockey offre aux jeunes et aux parents.Vous recevez un courriel la veille d'une pratique seulement. Pas d'horaire d'avance. Difficle de planifier pour une famille. On a aussi déjà connu de lever notre garçon pour des pratiques à 6 et 7 heures le matin. 6 fois en trois semaines je crois qu'on y va un peu fort.