Une leader de l’aéronautique choisit Laval

Stéphane St-Amour stephane.st-amour@tc.tc
Publié le 28 septembre 2011

Le groupe aéronautique français LATECOERE poursuit son développement international avec la création d'une nouvelle filiale canadienne dans le Grand Montréal.

Après Toulouse, Nantes, Bordeaux, Paris, Madrid, Séville, Londres, Bucarest et Hambourg, voilà que LATecis s’implante à Laval.

Cette expansion à l’extérieur du continent européen vise notamment à renforcer les liens d’affaires entre LATECOERE et son principal client canadien, Bombardier, pour lequel elle intervient déjà dans le domaine de la conception de structures aéronautiques.

LATecis Canada verra également à démarcher les sociétés canadiennes oeuvrant dans les secteurs de l’aéronautique, du spatial, de la défense et du transport.

Objectifs ambitieux

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction de LATecis, Hervé Schembri, déclare vouloir développer à court terme deux de ses principaux services, à savoir «l’ingénierie de conception destinée aux sociétés aéronautiques d’envergure ainsi que la fourniture de systèmes clé en main tels que de l’outillage pour chaînes d’assemblage et des bancs d’essais et de tests pour cette industrie».

M. Schembri et François Bertrand, président et chef de la direction de LATECOERE, n’en poursuivent pas moins «des objectifs très ambitieux» pour le développement du marché nord-américain.

Grappe aérospatiale

Pour le PDG de Montréal International, dont l’organisme de prospection a accompagné ce leader en aérospatial dans toutes les étapes liées à son implantation dans la région, ce coup de filet témoigne de «l’attractivité» du Grand Montréal et de son «dynamisme dans un secteur stratégique de notre économie».

Jacques St-Laurent ajoute que «LATecis bénéficiera des nombreux avantages offerts par la grappe aérospatiale du Grand Montréal, notamment la présence de multinationales prestigieuses, une main-d’œuvre hautement qualifiée ainsi que des coûts d’exploitation compétitifs».

Incidemment, 60 % de la production de l'industrie canadienne de l'aérospatiale émane du Québec, où les ventes se sont élevées à 12,4 milliards de dollars en 2009, selon Investissement Québec.

Toujours d’après cette société d’État à vocation économique, la région métropolitaine de Montréal où sont concentrés les grands donneurs d’ouvrage est «considérée comme l'un des grands centres mondiaux de l'aéronautique au même titre que Seattle et Toulouse».

La direction des nouvelles installations de LATecis en sol canadien a été confiée à Éric Giguère, un diplômé de l’École Polytechnique de Montréal en génie industriel.

Nouvellement implantée dans des bureaux en bordure de l’autoroute 440 Ouest, cette entreprise de service prévoit embaucher 60 employés d’ici 2014.