Emblèmes locaux recherchés

Andréanne Chevalier andreanne.chevalier@tc.tc
Publié le 13 octobre 2016

Poches & fils demande aux gens de Québec, Sherbrooke, Gatineau, Laval, Trois-Rivières et de la Rive-Sud de lui soumettre les emblèmes qu’ils souhaitent voir apparaître sur leurs prochaines poches.

La compagnie, qui égait T-Shirts, camisoles et cotons ouatés avec ses poches décoratives avait déclaré son amour pour Montréal le mois dernier en dédiant des poches aux différents quartiers de la métropole.

 

Après avoir reçu plusieurs suggestions pour créer des poches à l’effigie d’autres villes, Poches & fils a choisi d’illustrer Québec, Sherbrooke, Gatineau, Laval, Trois-Rivières et de la Rive-Sud (Longueuil, Varennes, Boucherville et autres). Mais la compagnie a besoin de suggestions pour trouver les emblèmes de ces villes. «Nommez-nous des éléments que vous aimeriez voir apparaître sur chacune de ces poches, que ce soit des commerces, des personnages mythiques, des paysages, des attraits touristiques immanquables comme votre Chez Joe la Patate du coin, etc.» dit Poches & Fils à ses abonnés sur Facebook.

Pour chaque poche montréalaise vendue, la compagnie s’était engagée à verser 3$ dans une bourse qui aiderait un commerce à s’établir dans le quartier, par l’entremise de la plateforme PotLoc.

 

Anthony Vendrame, président fondateur et directeur marketing de Poches & Fils a confié à TC Media qu’il souhaiterait également remettre des fonds aux commerçant des autres localités, mais qu’aucun organisme ne s’occupe de la redistribution des sommes comme le fait PotLoc. M. Vendrame se dit toutefois ouvert à trouver une organisation intéressée à contribuer au côté social du projet.

 

Les trois hommes d’affaires derrière Poches & fils étaient de passage à l’émission Dans l’œil du dragon en avril dernier. Les Dragons Mitch Garber et Martin-Luc Archambault avaient alors décidé de faire affaires avec eux.