C’est l’heure de vérifier l'avertisseur de fumée

Benoit LeBlanc benoit.leblanc@tc.tc
Publié le 3 novembre 2016

Tout avertisseur de fumée doit être remplacé 10 ans après la date de fabrication indiquée sur le boitier.

©Gracieuseté – Martin Alarie

PRÉVENTION. Le 6 novembre, on recule l’heure. C’est donc le moment idéal pour changer la pile son avertisseur de fumée et vérifier qu’il fonctionne bien. Cela pourrait éviter de mauvaises surprises en cas d’urgence et sauver des vies.

Pour vérifier un avertisseur de fumée, il faut d’abord remplacer la pile avant d'effectuer les tests suivants, soit appuyer sur le bouton «test» et éteindre une bougie près de l’appareil, ce qui provoquera de la fumée.

Si ces actions déclenchent l’alarme, l'appareil fonctionne bien. Dans le cas contraire, il faut absolument changer de nouveau la pile, puis tester encore une fois l'appareil. S'il ne fonctionne toujours pas, il est défectueux. Il faudra le remplacer. 

Autres informations

Tout avertisseur de fumée doit être remplacé 10 ans après la date de fabrication indiquée sur le boitier.  Si aucune date de fabrication n’est indiquée sur le boitier, l’avertisseur de fumée est considéré non conforme et doit être remplacé sans délai.

À Laval, plusieurs points de collecte sont facilement accessibles pour permettre de se départir des piles usagées: les neuf bibliothèques, le centre Accès, le centre communautaire Pavillon du Bois Papineau, le comptoir multiservice et le centre de ressources documentaires.

Pour connaître les différentes adresses, il suffit de consulter le site Internet de la Ville (www.laval.ca).

Pour d’autres conseils de sécurité sur les avertisseurs de fumée, il est aussi possible  de visiter le www.pompiers.laval.ca ou de communiquer avec les membres de la Division prévention du Service de sécurité incendie de Laval. On peut s'informer au Service de sécurité incendie de Laval, Division prévention: 450 662-4450.