Le Club de patinage artistique Laval dépose une poursuite au civil

Carole Pageau et trois membres de sa famille visés

Sylvain Lamarre sylvain.lamarre@tc.tc
Publié le 29 décembre 2016

Carole Pageau poursuivie par le CPA Laval.

©Gracieuseté

FAITS DIVERS. Le 22 décembre, le Club de patinage artistique de Laval Inc. a décidé d'intenter une poursuite au civil contre Carole Pageau et trois membres de sa famille.

 L'organisme sportif aimerait que la bénévole depuis près de 30 ans, son mari Camille Pageau, sa fille Sonia Pageau et son gendre Patrick Barnabé remboursent une somme de 120 000 $.

Ce montant proviendrait des cotisations des patineurs. En 2016-17, ils étaient plus de 900 à débourser entre 105 et 395 $ annuellement. La somme des inscriptions par Internet était évaluée à 210 000 $. Selon une compilation d'une employée du CPA, le manque à gagner serait de près de 140 000 $, atteste le document déposé au palais de justice de Laval.

Carole Pageau n'aurait jamais fourni de courriel explicatif qu'elle devait envoyer aux membres du conseil d'administration pour expliquer ce manque à gagner.

Compte-rendu

Le CPA Laval ne sait toujours pas les sommes d'argent que pourrait détenir réellement le quatuor. Dans sa demande à la cour, l'organisme aimerait également avoir un compte-rendu détaillé de tous les paiements effectués à Hub Client depuis le 1<+>er<+> août dernier, par tous les membres qui se sont inscrits et ont payé leur cotisation. Hub Client est un système de perception des cotisations.

Sonia Pageau serait administratrice d'Annuaire 411 inc., Hub Client et Service de Publicité 411. De plus, Carole, Camille et Sonia seraient actionnaires de l'entreprise Groupe CSP Inc., le service informatique qui faisait la création de logiciels.

Le 29 novembre, une bénévole aurait demandé le transfert de l'argent dans le compte de l'organisme sportif. Selon un courriel envoyé à une bénévole, le 8 décembre, Mme Pageau aurait mentionné qu'elle ferait tout en son pouvoir pour retrouver l'argent.

Voyant que les choses ne bougeaient pas assez rapidement, le CPA a décidé de mettre le groupe en demeure, le 15 décembre. Encore là, le quatuor n'avait donné aucun signe de vie, de là le dépôt de la poursuite au palais de justice.

Changement de système informatique

Jusqu'au printemps dernier, la perception des cotisations des membres du CPA Laval se faisait par chèque, carte de débit ou carte de crédit. Pour les inscriptions sur Internet, le CPA utilisait les services de l'entreprise Amilia. En 2015-16, le montant des inscriptions au CPA s'élevait à 303 700 $, incluant celles faites via le logiciel Amalia.

En juin, Carole Pageau aurait présenté au conseil d'administration un projet de logiciel informatique élaboré par sa fille et son gendre. Les inscriptions étaient rendues possibles via ce site Internet administré par Hub Client (Annuaire 411 inc.). Ce système devait accélérer le processus de perception et de transmission des sommes, les communications pouvant se faire avec les parents et surtout diminuer les frais administratifs.

Notons que le site Internet du CPA Laval n'est plus accessible depuis le début du mois de décembre.

Démission

Carole Pageau, qui agissait comme présidente depuis plusieurs années, a été forcée de démissionner de son poste ainsi que du conseil d'administration du CPA, le 8 décembre. Elle avait été réélue pour une énième fois en juin 2015.

Au moment d'écrire ces lignes, Mme Pageau n'avait pas encore remis sa démission comme présidente de l'Association Artistique Régionale des Patineurs de Laval, qui regroupe également le CPA Les Lames d'Argent. Le Courrier Laval a tenté d'obtenir une entrevue avec l'ancienne présidente via une demande par courriel, sans succès.

Enfin, le directeur général du CPA Laval, Denis Beaudoin, n'a pas voulu émettre de commentaires.