Vérification des pneus d’hiver

Opération policière

Publié le 29 décembre 2016

La police vérifiait notamment les pneus d’hiver des conducteurs au coin du boulevard Curé-Labelle et de l’avenue de la Renaissance à Sainte-Rose, le 21 décembre.

©Vincent Graton

SÉCURITÉ. Jusqu’au 15 mars, les conducteurs doivent munir leur véhicule de pneus d’hiver. Parce qu’il y a toujours des retardataires, la Police de Laval a procédé à plusieurs opérations de vérification des pneus depuis le 15 décembre, date butoir pour respecter le Code de la sécurité routière.

L’inspecteur Jean-François Rousselle indique que les fautifs ont écopé d’une amende allant de 200 à 300 $ plus les frais, sans pour autant perdre de points d’inaptitude.

«Seuls les pneus qui affichent le pictogramme d’une montagne avec un flocon à l’intérieur de celle-ci sont reconnus», rappelle-t-il. La raison est simple, la gomme des pneus d’hiver est conçue pour adhérer à la route lorsque le mercure descend sous les 7 degrés Celsius et qu’il y a présence de glace ou de neige.

Les policiers ont profité de l’occasion pour vérifier l’usure des pneus, sachant que la Société de l’assurance automobile du Québec recommande une profondeur de la bande de roulement d’au moins 4,8 mm (6/32 po) au moment de leur installation.