Les entreprises sensibilisées à la récupération

Stéphane St-Amour stephane.st-amour@tc.tc
Publié le 22 mars 2016
Directeur du CRE de Laval, Guy Garand dans la peau d’un Serpuarien, personnifié par quelques-uns des produits électroniques visés par le programme de l’ARPE-Québec.
Photo CRE de Laval

PRODUITS ÉLECTRONIQUES. Le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval et l’Association pour le recyclage des produits électroniques du Québec (ARPE-Québec) sont en mission.

À la mi-mars, ils donnaient le coup d'envoi à une campagne d’information, de sensibilisation et de mobilisation destinée aux industries, commerces et institutions (ICI) de la région.

L'objectif est de promouvoir auprès de ces établissements l’utilisation de pratiques responsables en matière de récupération, recyclage et réemploi des produits électroniques.

Saine gestion

«Nous comptons sur la présence locale du CRE pour livrer notre message et inviter les ICI lavallois à réduire leur empreinte écologique, tout en contribuant à l’atteinte des objectifs environnementaux fixés par le gouvernement du Québec», a fait valoir Dominique Levesque, directrice générale de l’ARPE-Québec.

Une saine gestion de ces produits électroniques en fin de vie utile (PEFVU) permet d’éviter que ceux-ci aboutissent dans les sites d’enfouissement ou soient exportés illégalement et/ou manipulés par des recycleurs négligents, a-t-elle également précisé.

Organisme officiellement reconnu par RECYC-QUÉBEC pour gérer les PEFVU, ARPE-Québec a déployé à cet égard un vaste réseau de points de dépôt officiels où les citoyens et les organisations peuvent y déposer gratuitement leurs vieux équipements.

Fier de ce partenariat, le directeur général du CRE, Guy Garand, a émis le souhait que les entrepreneurs et gestionnaires lavallois emboîtent le pas.

Ceux-ci seront d'ailleurs conviés à participer au cours des prochains mois à une série d'événements, de conférences, d'activités de réseautage et de collectes spéciales de produits électroniques.