60 Lavallois reçoivent leur citoyenneté

Stéphane St-Amour stephane.st-amour@tc.tc
Publié le 29 avril 2016

IMMIGRATION. Soixante Lavallois issus de 21 pays de par le monde sont officiellement devenus citoyens canadiens, le 29 avril.

Sous la houlette d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, cette cérémonie d'assermentation s'est exceptionnellement déroulée à l'auditorium de l'école secondaire Saint-Maxime, à Chomedey.

Un lieu hautement symbolique, a laissé entendre la présidente de la Commission scolaire de Laval (CSDL), Louise Lortie.

Celle-ci a dépeint l'école comme un port d'attache sécurisant en terre d'accueil, un lieu de partage, d'ouverture et de francisation pour plusieurs, où il est possible de socialiser et de se réaliser.

«Cette année, 7150 de nos jeunes inscrits de la maternelle au secondaire sont nés hors du Canada. À l'éducation des adultes, ils sont 2181», a-t-elle ajouté, en saluant l'enrichissement de cette grande diversité culturelle.

Incidemment, plusieurs des citoyens qui s'apprêtaient à prêter serment fréquentent depuis des années les établissements de la CSDL, considérant qu'un des critères d'admissibilité à la citoyenneté est de détenir le statut de résident permanent depuis au moins quatre ans.

Privilèges et responsabilités

Simon Durivage, qui présidait à cette cérémonie de citoyenneté, a rappelé à tous ces nouveaux Canadiens les privilèges, mais également les responsabilités que leur incombe leur nouveau statut.

«Vous pourrez toujours vous exprimer librement, même critiquer sévèrement les décisions des différents gouvernements, pratiquer votre religion comme il se doit. Bref, vous pourrez bénéficier de tout ce que vous confère la Charte canadienne des droits et libertés», a-t-il mentionné, après avoir souligné que certains avaient été privés des libertés les plus fondamentales dans leur pays d'origine.

Reste que cette liberté qui leur est acquise au Canada vient avec des responsabilités, comme celle de respecter et partager les valeurs communes canadiennes, notamment l'égalité entre les hommes et les femmes, a poursuivi M. Durivage.

Serment

En présence d'une dizaine d'élus des paliers fédéral, provincial et municipal, dont le maire Marc Demers, les 60 nouveaux Canadiens ont, en chœur et main droite en l'air, répété ces mots prononcés par le président de la cérémonie:

«Je jure ou j'affirme solennellement que je serai fidèle et porterai sincère allégeance à Sa Majesté la Reine Élizabeth II, Reine du Canada, à ses héritiers et successeurs, que j'observerai fidèlement les lois du Canada et que je remplirai loyalement mes obligations de citoyen canadien.»

La prestation de serment, qui s'est faite dans les deux langues officielles, a été suivie de la remise des certificats de citoyenneté et de la signature des serments.