«Enfin, un Complexe aquatique de calibre international»

- Alexandre Despatie


Publié le 19 janvier 2017

Alexandre Despatie a bien hâte à l'ouverture du Complexe aquatique.

©Mario Beauregard

AMPHITHÉÂTRE. Alexandre Despatie en a vu des piscines au cours de sa longue carrière. Il affirme sans détour que le Complexe aquatique à Laval sera unique.

Le plongeur retraité souligne que les murs entièrement vitrés donneront l'impression aux gens de se baigner en pleine nature. «C'est un concept unique, avoue Alexandre Despatie, membre du jury de sélection. Je n'ai jamais rien vu de pareil dans le monde. Ce bâtiment va plaire. On veut que les gens se sentent bien.»

Pour Despatie, ce concept permettra autant aux familles et enfants que les sportifs de haut niveau de trouver leur compte.

«L'importance du boisé a drôlement impressionné le jury. Voir de la verdure de l'intérieur est extraordinaire. L'ouverture dans le bâtiment, qui permettra de laisser une allée d'arbres, est pour le moins une idée originale.»

Rappelons que l'édifice de forme circulaire, entouré d'arbres, comportera trois bassins dédiés au plongeon, à la natation, nage synchronisée, water-polo et aux loisirs.  

Recommandations

Le jury a donné ses recommandations au consortium NFOE-HCMA. «Par exemple, un puit de lumière ne devrait pas se retrouver au-dessus de la tour de 10 m. Ce n'est vraiment pas l'idéal. La beauté de la chose est que le travail commence maintenant et que les experts feront encore des recommandations», assure Despatie.

Compétitions internationales

Si le maire Demers disait en conférence de presse que ce futur amphithéâtre pourrait accueillir des compétitions nationales, l'Olympien va plus loin en indiquant que des compétitions internationales s'y tiendront.

L'amphithéâtre répondra aux critères de la Fédération internationale de natation (FINA). Mais pour l'instant, ce sont les prochains Jeux du Québec qui sont dans la mire du maire Demers, qui coïncide avec la fin des travaux en 2020.

«Ce serait vraiment extraordinaire que le Complexe accueille les Jeux du Québec pour son inauguration», croit-il. Despatie invite d'ailleurs les Lavallois à donner leur appui. «Nous avons besoin de 75 000 signatures pour que Laval obtienne les Jeux du Québec», insiste-t-il.

«Comme Olympien et ancien athlète, c'est très excitant de penser que l'on accueillera de grandes compétitions, enchaîne-t-il. Étant membre du jury, j'aurai un attachement particulier pour ce site la première fois que j'y ferai mon entrée. Laval mérite d'avoir ce Complexe aquatique.»