La STL s'intéresse à l'électrification

Achat d'une borne de recharge pour motorisation hybride


Publié le 21 janvier 2017

La STL vise un mode de plus en plus électrique et des annonces en ce sens seraient possiblement faites dans quelques mois.

©Photo TC Media - Archives

TRANSPORT. Le conseil de ville a avalisé le 17 janvier un emprunt totalisant 1,1 M$ afin d'acquérir et d'installer une borne de recharge pour motorisation hybride.

Le règlement d'emprunt avait été adopté à la fin de novembre par le conseil d'administration de la Société de transport de Laval (STL).

«Ce montant fait partie d'une enveloppe globale pour favoriser l'électrification et développer des moyens d'électrifier les transports, mentionne Daniel Boismenu, chef Communications et Service à la clientèle de la STL. C'est pour un projet qui n'est pas encore tout à fait ficelé et impliquant différents partenaires, Alors oui, la STL s'intéresse à l'électrification et on veut être dans la parade.»

Actuellement, le transporteur compte un véhicule électrique dans sa flotte, à recharge lente, alors que la nouvelle borne sera plus rapide. «C'est complexe électrifier un réseau et on doit développer une expertise. Il faut aussi avoir la capacité de recharger les batteries et ça demande des essais et des études», fait remarquer M. Boismenu.

La STL est donc en train de «réunir les conditions nécessaires pour des investissements et des annonces» dans ce dossier, des annonces qui seraient possiblement faites au printemps, espère Daniel Boismenu.