Le maire Demers compatit avec les gens de Québec


Publié le 30 janvier 2017

Marc Demers, maire de Laval.

©Photo TC Media – Archives

DRAME. Le maire Marc Demers a réagi ce matin à l'attentat commis, dimanche soir, au Centre culturel islamique de Québec dans le secteur de Sainte-Foy.

«Au nom de toute la population de Laval et de sa communauté musulmane, j’aimerais transmettre, avec compassion, toutes nos condoléances aux familles des victimes ainsi qu’à toutes les citoyennes et à tous les citoyens de Québec», a-t-il écrit à son vis-à-vis de la Vieille Capitale, Régis Labeaume.

En témoignage de sympathie envers la communauté musulmane de Québec, de Laval et des autres villes, le maire Demers a décrété la mise en berne des drapeaux sur le terrain de l’hôtel de ville.

Par ailleurs, Marc Demers rencontrera aujourd’hui les représentants de la communauté musulmane lavalloise afin de leur exprimer sa solidarité et les rassurer quant à la mise en place de mesures de sécurité adéquates aux abords des mosquées.

Pierre Anthian réagit

Conseiller du Parti Laval dans Laval-des-Rapides, Pierre Anthian a également tenu à réagir à la suite de ce drame qui a semé la consternation partout au Québec et ailleurs dans le monde.

«Étant né et ayant grandi en Algérie et au Maroc, où les communautés musulmanes, juives et chrétiennes savaient cohabiter, je suis profondément attristé que nous ayons ainsi rétrogradé dans l'escalade de l'ignorance et du ressentiment, pour que dans cette capitale internationale de l'accueil et de la tolérance qu'est le Québec, nous ayons été aussi durement et lâchement frappés», a-t-il commenté tout en offrant ses prières à «ceux qui ont besoin de consolation aujourd'hui».