Trois projets lavallois couronnés aux Prix Domus

Publié le 21 février 2017

Presti Maisons Domaine des Berges a remporté le prix Domus dans la catégorie Unité d’habitation neuve ou rénovation de prestige (plus de 1 000 000 $).

©Photo gracieuseté

CONSTRUCTION. Les 34e Prix Domus de l’Association des professionnels de la construction et l’habitation du Québec du Montréal métropolitain (APCHQ MM) ont couronné 3 projets de construction lavallois parmi les 22 gagnants issus de 19 catégories.

Plus de 350 professionnels de l’industrie de la construction et de la rénovation, ainsi que leurs partenaires, se sont réunis le 11 février pour assister à la remise de ces prix.

Cette année, 55 finalistes ont été évalués par un jury afin de déterminer les récipiendaires 2017. De Laval, Développement Panet remporte le prix dans la catégorie Unité de logement locatif ou en copropriété de plus de 250 000 $ et de moins de 500 000 $; Presti Maisons Domaine des Berges est couronné dans la catégorie Unité d’habitation neuve ou rénovation de prestige (plus de 1 000 000 $), à égalité avec Construction N. Deslauriers de Montréal et Presti Condominiums La Perla a gagné le Prix Domus Gaz Métro, à égalité avec La Maison Bond de Saint-Lambert. 

«Les Prix Domus, c’est bien plus que 378 prix remis et 3200 projets déposés dans les 34 dernières années, soulignent par voie de communiqué Valérie Taillefer et Hugo Girard, ambassadeurs BMR et présentateurs des 34e Prix Domus. Les Domus célèbrent la qualité des réalisations de ces entreprises et leur qualité de levier de développement économique unique pour la région du Montréal métropolitain.»

Chaque année, l’APCHQ MM veille à valoriser et reconnaître les professionnels de l’industrie et leurs projets en remettant cette récompense qui devient gage de confiance pour les acheteurs potentiels et clients qui souhaitent rénover ou acheter une propriété.

Tendance écoresponsable

Plusieurs des projets soumis ont été pensés dans une optique de valorisation de l’utilisation de matériaux écoénergétiques, s’insérant dans une certaine tendance tournée vers l’écoconstruction, où l’on utilise des énergies renouvelables et les bonnes pratiques de gestion de l’eau, fait valoir l’APCHQ MM. D’ailleurs, plus de 50 % des projets gagnants sont certifiés LEED ou Novoclimat, ce qui démontre un intérêt marqué pour le développement durable de la part des consommateurs, précise l’organisme.

Dès le 1er juillet, les professionnels de la construction et rénovation de la région intéressée pourront s’inscrire aux prochains Prix

Domus au www.prixdomus.com.

Texte par Josianne Haspeck