Perquisition au Syndicat des chauffeurs de la STL


Publié le 14 mars 2017

Des enquêteurs étudieraient actuellement des documents couvrant les années 2004 à 2015.

©TC Media –Marc Fradellin

ENQUÊTE. Dans la matinée du 14 mars, deux enquêteurs de la Police de Laval se sont présentés aux bureaux du Syndicat des chauffeurs de la Société de transport de Laval afin de procéder à une perquisition.

On ignore encore la raison exacte de cette intervention policière, mais une affaire de fraude serait en cause.

«De prime abord, personne de notre administration n'est visé par les mandats de cette opération, d'affirmer François Joly, président du Syndicat depuis octobre 2016. Toutefois, on peut dire que ce n'est pas une surprise pour personne.»

Des documents s'étalant de 2004 à 2015 seraient dans le collimateur des enquêteurs affectés au dossier.

Rappelons que le Syndicat des chauffeurs de la STL est toujours sous tutelle.

«Il y avait eu une vérification comptable par une firme indépendante au cours de l'année 2015, d'ajouter François Joly. À la limite, nous sommes surpris que cette perquisition n'ait pas eu lieu plus tôt.»