Tempête: les paramédicaux annulent un jour de grève


Publié le 15 mars 2017

La décision a été prise pour disposer de ressources supplémentaires en raison de conditions climatiques difficiles.

©TC Media - Archives

CONFLIT. Affirmant faire face à une demande importante de services à la population dans des conditions climatiques difficiles, le Syndicat du préhospitalier (SP–CSN) représentant les paramédicaux de Laval et Montréal annule sa journée de grève prévue le 15 mars pour les paramédicaux-instructeurs.

Le syndicat dit prendre cette décision pour permettre à Urgences-santé de compter sur des ressources supplémentaires afin de répondre à cette hausse temporaire d'appels.

Soulignons que malgré cette initiative qui ne concerne que les paramédicaux-instructeurs, l'ensemble du plan d'action est maintenu.

«Je tiens à saluer le grand professionnalisme des paramédicaux pour qui la santé et la sécurité de la population trônent au sommet de toutes les préoccupations», a précisé le président du syndicat, Réjean Leclerc, par voie de communiqué.

Le SP–CSN représente quelque 960 paramédicaux couvrant tout le territoire des îles de Montréal et de Laval.