Sections

Trois Lavallois boursiers de l'Ordre des ingénieurs


Publié le 17 avril 2017

Dans l'ordre habituel, on reconnaît Sophie Larivière-Mantha, membre du conseil d’administration de la Fondation de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Xavier Pellemans, récipiendaire d’une bourse de l’Avenir, Amar Khaled, membre du comité d’attribution des bourses de la Fondation, Catherine Corriveau, Simon Amiot et Samuel Mainville-Pannese, tous trois récipiendaires d’une bourse de la Relève.

©Photo Ordre des ingénieurs du Québec

RECONNAISSANCE. Des étudiants lavallois ont mis la main sur trois des quatre bourses remises lors de la première Soirée reconnaissance initiée par le comité régional de Laval-Laurentides-Lanaudière de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIG).

Au Cosmodôme, le 11 avril, Simon Amiot et Catherine Corriveau, tous deux inscrits en génie civil à l'École Polytechnique de Montréal, ont décroché une bourse de la Relève de 3000 $ de la Fondation de l'Ordre.
Celle-ci distribue annuellement à travers le Québec 30 de ces bourses d'études à des étudiants universitaires qui se démarquent par leurs résultats académiques, leur leadership, ainsi que leur implication sociale et communautaire.
Par ailleurs, la bourse de l'Avenir d'une valeur de 2000 $, décernée celle-là à un étudiant de niveau collégial, est revenue à Xavier Pellemans, un Lavallois inscrit en sciences pures au Collège de Bois-de-Boulogne.
Diplômés
Ce gala régional était également l'occasion de saluer les 281 nouveaux ingénieurs de plein titre ayant terminé leur juniorat au cours de la dernière année.
Ces nouveaux diplômés qui ont obtenu leur permis viennent gonfler les rangs de l'OIG, qui compte près de 9500 membres dans la grande région de Laval, Laurentides et Lanaudière. Parmi eux, 13 % sont des femmes et 10 % ont été formés à l’étranger.
Projet novateur
Enfin, la Reconnaissance régionale 2017 a été décernée à Nova Bus pour la conception du LFSe, un bus urbain électrique à recharge ultra-rapide, capable de repartir en moins de 5 minutes, minimisant ainsi l'impact du temps de charge sur les opérations de transport.
«En valorisant l’excellence professionnelle, l’Ordre des ingénieurs du Québec propose comme modèle à la profession des ingénieurs inspirants qui ont su concrétiser les quatre grandes valeurs de notre profession», a indiqué la présidente de l'Ordre, Kathy Baig, à savoir la compétence, le sens de l’éthique, la responsabilité et l’engagement social.