Sections

Les trois pires routes à Laval feront l'objet de travaux

Sondage CAA-Québec


Publié le 17 mai 2017

Identifiées dans le sondage du CAA-Québec, trois artères lavalloises sont dans la mire des autorités pour de la réfection.

©Photo TC Media - Archives

TRANSPORT. Les résultats du sondage des pires routes en province par CAA-Québec sont maintenant connus et dans le palmarès des régions, la palme est revenue à l'avenue Marcel-Villeneuve, la montée Saint-François et le boulevard Curé-Labelle.

Figurant déjà dans la liste en 2016, l'avenue Marcel-Villeneuve, qui a pris le premier rang dans le sondage, fera l'objet de travaux en 2018, révèle Nadine Lussier, porte-parole de la Ville de Laval. «Une conduite maîtresse d’aqueduc y sera aussi construite dans le même chantier», écrit-elle par courriel.

En deuxième position vient la montée Saint-François, dont la soumission pour une réfection complète entre le rang Saint-Elzéar et le boulevard Ste-Marie a été donnée à l’automne 2016. «Les travaux débutent la semaine prochaine», informe Nadine Lussier.

Quant au boulevard Curé-Labelle, identifié pour une autre année comme une des pires routes sur le territoire, on verra un chantier s'installer à la fin de la période estivale. «Les travaux ont été octroyés l’an dernier, mais leur réalisation fut retardée à cette année afin d’éviter que les travaux du boulevard Le Corbusier, une artère parallèle, ne soient en conflit de circulation», fait valoir la porte-parole.

Mentionnons que près de 10 000 signalements provenant d'automobilistes, piétons, cyclistes et motocyclistes ont été enregistrés en 2017 pour le sondage sur les pires routes du Québec, du début avril au début mai. Le premier échelon pour cette dernière campagne revient au chemin Kilmar, à Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides. Elle avait déjà été identifiée dans un sondage ultérieur du CAA-Québec.