Sections

Nouvel appel d'offres pour la certification LEED du Centre aquatique


Publié le 19 mai 2017

La Ville lance un deuxième appel d'offres pour la certification LEED de son futur Complexe aquatique.

©Gracieuseté

AMPHITHÉÂTRE. La Ville est à la recherche d'un spécialiste en enveloppe du bâtiment pour son futur Complexe aquatique pour la certification LEED bâtiment durable.

À sa grande déception, la Municipalité a dû annuler l'appel d'offres initial, car les deux firmes qui ont démontré de l'intérêt pour le projet n'ont pas été retenues, n'obtenant pas la note de passage de 70 points. Celles-ci ont été automatiquement disqualifiées, le 2 mai.

Durant la période de publication, le Service des achats et de la gestion contractuel avait contacté 17 firmes pour les informer de l'appel d'offres.

«La certification LEED n'est pas mise en jeu pour autant», assure la porte-parole de la Ville, Nadine Lussier.

Le nouvel appel d'offres sera indépendant de l'équipe du projet annoncée en janvier dernier. On se souvient que le consortium NFOE-HCMA, lauréat du concours d'architecture, est chargé de la réalisation des plans et devis du bâtiment et de ses aménagements extérieurs, du suivi des travaux pendant la construction jusqu'à la mise en service des installations, prévue en 2020.

Ouvrir le marché

«Compte tenu du bas taux de participation ainsi que du résultat du comité de sélection, le Service de achats et de la gestion contractuelle a suggéré au Bureau des grands projets de revoir les exigences au niveau technique, visant à ouvrir plus le marché et ainsi pouvoir repartir en appel d'offres avec des nouvelles exigences, portant notamment sur les qualifications du chargé de projet ainsi que l'expérience du soumissionnaire», précise Mme Lussier.

La firme choisie devra minimiser les matériaux utilisés et les déchets de construction résultant d'un mauvais choix de matériaux ou d'une détérioration prématurée du bâtiment, de ses composantes et de ses ensembles, tout au long du cycle de vie de la structure.

Parmi les exigences, elle devra mettre en œuvre un Plan de durabilité des bâtiments conformément aux principes énoncés

dans la norme CSA S478-95 (R2007) - Guideline on Durability in Buildings, tel que décrit dans LEED Canada 2009.

Aucun retard

Toujours selon Nadine Lussier, aucun retard n’est envisagé sur l’échéancier concernant les débuts des travaux de construction du futur amphithéâtre. Les travaux de construction du complexe aquatique doivent débuter à l'automne 2018.

Projet de 61 M$

La Ville de Laval investira 61 M$ dans cet édifice. Le Complexe aquatique comptera 3 bassins capables d’accueillir 875 baigneurs et jusqu’à 1200 spectateurs. Il sera construit aux abords du Cosmodôme.