Sections

Près de 4 M$ sur cinq ans pour rendre Laval plus rayonnante


Publié le 14 août 2017

Un comité directeur du FARR de la région Laval a identifié cinq priorités pour améliorer son milieu de vie.

©Mario Beauregard

INVESTISSEMENT. Grâce au nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), Laval pourra compter sur une subvention du gouvernement provincial de 3 897 725 M$ au cours des cinq prochaines années pour mener à bien des projets qui lui permettront de s’améliorer comme milieu de vie.

De cette enveloppe, un montant de 1,169 M$ sera disponible pour l'année 2017-18.

Francine Charbonneau, ministre responsable de la région de Laval, et le maire, Marc Demers, ont également annoncé les priorités de développement retenues pour la région en conférence de presse, le 14 juillet.

Cinq priorités ont en effet été identifiées par le comité directeur du FARR, composé de Francine Charbonneau, Marc Demers, Jean Rousselle (député de Vimont) et des conseillers municipaux Sandra Desmeules, Jocelyne Frédéric-Gauthier, Aglaia Revelakis et Stéphane Boyer.

Le comité veut stimuler la vitalité sociale et le développement économique; développer un pôle culturel phare à portée internationale au cœur du centre-ville; développer une offre culturelle mettant en valeur le caractère unique et distinctif de Laval; stimuler la croissance des entreprises et de l’entrepreneuriat dans le cadre de projets durables innovant et structurants et mettre en valeur le Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, les berges et les boisés.

«L’objectif du FARR est de donner les moyens aux régions d’agir sur des éléments de développement qui leur sont propres, souligne la députée Francine Charbonneau. Les priorités identifiées pour la région de Laval permettront de combler des besoins variés, notamment en matière de développement social et économique.»

Pour sa part, M. Demers insiste pour dire que le comité a analysé les consultations publiques au cours des deux dernières années pour prendre une décision. «Les projets seront choisis en fonction de l’importance de leurs retombées et leur cohérence, indique le maire. Cela permettra à des organismes et des entreprises de proposer et de mener à terme des projets structurants qui favoriseront le développement socio-économique de la région. La Ville pourrait aussi bonifier certains projets.»

Appel de projets

La distribution des fonds prendra la forme d’appels de projets. Ceux-ci peuvent être reçu entre le 15 septembre et le 16 octobre.

«Afin de faire part de leur intérêt et d’officialiser leur demande, il sera obligatoire pour les organismes intéressés de remplir le formulaire de dépôt de projet qui sera disponible en ligne, mentionne M. Demers. Nous espérons que les organismes y participeront en grand nombre comme lors du 50<+>e<+> de la Ville.»

Le FARR, c'est quoi ?

Le FARR vise à augmenter l'autonomie et les pouvoirs des municipalités de toute la province, à l'exception de Montréal et de la Capitale-Nationale.  Ce Fonds sera administré par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT).   

Au Québec, une somme de 30 M$ sera disponible en 2017-18. Cette enveloppe sera progressivement bonifiée pour atteindre 100 M$ annuellement à partir de 2021-2022. Au total, ce sont 310 M$ sur cinq ans qui seront investis dans le développement régional.

Tous les renseignements concernant la gestion du programme ainsi que les critères de sélection sont disponibles sur le site Web du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT).