Sections

Le plus grand magasin de sport investit 15 M$ au Centre Laval


Publié le 12 septembre 2017

Norman Décarie, PDG de SAIL Plein Air inc., à qui l'on doit la bannière Sportium, pose en présence du directeur général du Rocket de Laval, Larry Carrière.

©Photo TC Media – Stéphane St-Amour

AFFAIRES. SAIL Plein Air inc. investit 15 M$ au Centre Laval, où il ouvre sous la bannière Sportium un troisième magasin au Québec en moins de deux ans.

Norman Décarie, président et chef de la direction de SAIL Plein Air inc.
Photo TC Media – Stéphane St-Amour

«Le magasin de Laval s’inscrit dans un plan d’affaires ambitieux qui prévoit notamment l’ouverture de 5 à 6 nouveaux magasins d’ici trois ans au Québec et en Ontario», a déclaré le président et chef de la direction de SAIL Plein Air, Norman Décarie, lors de la préouverture le 12 septembre.

110 emplois

Cette nouvelle chaîne, que l'on présente comme le plus grand magasin de sport au Québec, occupe une superficie de 70 000 pieds carrés répartie sur deux niveaux.

Son implantation ces 10 derniers mois dans une partie du vaste local inoccupé depuis le départ du géant américain Target, en 2015, a nécessité un investissement de 15 M $, entraînant la création de 110 emplois.

La mezzanine est réservée aux articles et équipements destinés aux sports d’équipe, tels le hockey, le soccer, le football, le basketball, le baseball et le volleyball, alors que le rez-de-chaussée est consacré aux vêtements et accessoires d’entraînement individuel comme la course et le yoga.

À l’entrée du magasin, un mur de 16 écrans projette des vidéos promotionnelles et des entrevues avec des athlètes, voire même certains événements sportifs à l’occasion, précise-t-on.

Partenariats

Magasin de sport officiel du Rocket de Laval, club-école des Canadiens de Montréal, Sportium se  démarque également par d'autres partenariats impliquant, entre autres, Triathlon international de Montréal et IRONMAN Mont-Tremblant et ses ambassadeurs, dont le gardien vedette Carey Price et le défenseur étoile de l'Impact, Laurent Ciman.