Sections

Plus de 100 000 $ pour le Centre de bénévolat et Moisson Laval


Publié le 18 septembre 2017

De gauche à droite: Sandra Desmeules, conseillère municipale, le maire Marc Demers, Jean-Pierre Tessier, Eve Dalphond et Luigi Morabito, tous trois membres du comité consultatif du Fonds Place-du-Souvenir, David De Cotis, vice-président du comité exécutif, Jean Gagnon, directeur général du Centre de bénévolat et Moisson Laval et Virginie Dufour, conseillère municipale.

©Photo gracieuseté – Sophie Poliquin

SOCIÉTÉ. Récemment, le comité exécutif a entériné la recommandation du Fonds Place-du-Souvenir d’octroyer une subvention de 102 898 $ au Centre de bénévolat et Moisson Laval.

Cette somme permettra de soutenir directement les enfants et adolescents dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, un des quatre axes d’intervention visés par le Fonds.

«Plus d’enfants auront accès à du matériel scolaire, moins d’entre eux iront à l’école le ventre vide et certains iront peut-être même dans un camp de vacances l’été prochain», a indiqué le maire Marc Demers.

Plusieurs projets

Avec cette somme, le Centre de bénévolat et Moisson Laval prévoit mettre en œuvre des projets dont l'Opération coût de crayon, une initiative en persévérance scolaire visant à offrir à plus de 625 jeunes les effets scolaires pour la rentrée 2017, c’est-à-dire un sac à dos, une boîte à lunch et des fournitures.

On compte aussi distribuer des trousses voulant combler les besoins de base en matière d’alimentation et d’hygiène des poupons âgés de moins de deux ans, en plus de procurer une aide alimentaire de type collation pour répondre aux besoins nutritionnels d'enfants âgés entre deux et quatre ans.

L'initiative «Vive les vacances» servira à offrir un séjour d’une semaine dans un camp de vacances à des jeunes issus de familles à faible revenu.

Rappelons que le Fonds Place-du-Souvenir a été créé en juin et constitue un levier d’intervention auprès des jeunes de 0 à 17 ans issus de milieux défavorisés. L’argent de ce fonds provient des intérêts générés par la récupération des sommes détournés par la corruption et la collusion.