Sections

«C'est une entente gagnant-gagnant» - Éric Guimond

La Ville propriétaire du Complexe sportif


Publié le 20 septembre 2017

De gauche à droite, Marc Demers, maire de Laval, David De Cotis, membre du comité exécutif, Éric Guimond et Jean-Pierre Guimond.

©Sophie Poliquin

ACQUISITION. C'est maintenant officiel! La Ville est devenue la nouvelle propriétaire du Complexe sportif Guimond au coût de 14 M$.

La signature de l’acte de vente a eu lieu le 18 septembre et la Ville a pris possession de l'amphithéâtre sur-le-champ. Construit en 2010, le Complexe sportif Guimond est équipé d’une patinoire de taille réglementaire et deux plus petites glaces d’entraînement.

«C'est une entente gagnant-gagnant, lance d'entrée de jeu Éric Guimond, l'ancien propriétaire. L’immeuble conservera la vocation pour laquelle il avait été créé, et ce, au grand plaisir des associations sportives comme Hockey Laval qui pourra notamment y maintenir sa programmation.»

Moins de souci

L’acquisition de cet immeuble destiné à la pratique des sports de glace met fin, du même coup, à l’incertitude qui entourait depuis quelques semaines la disponibilité déficiente des heures de glace sur le territoire lavallois pour la saison 2017-2018.

«Nous sommes heureux de pouvoir ajouter le Complexe sportif Guimond à nos infrastructures sportives actuelles, soutient dans un communiqué le maire Marc Demers. Cet aréna récent et polyvalent bonifie l’offre municipale pour nos citoyens qui pratiquent des sports de glace.»

L'ancien propriétaire s'est dit très heureux que le nom de l'amphithéâtre soit encore là pour les 17 prochaines années. «Il y a aussi une entente de gestion pour assurer la transition durant deux ans», ajoute-t-il.

Entretien

Éric Guimond bombe le torse quand on lui parle de l'entretien du bâtiment. «Le Complexe vieillit bien, raconte-t-il fièrement. Au fil des ans, nous nous sommes assurés d'un entretien adéquat de nos équipements. Les compresseurs sont le cœur du bâtiment. Tout notre système de géothermie est à la fine pointe de la technologique.»

Processus

En juin dernier, la Ville avait déposé un avis de réserve de deux ans sur l’immeuble, propriété de la famille Guimond, de manière à signifier qu’elle le convoitait et comptait poursuivre des démarches dans le but de l’acquérir. «La Ville a immédiatement démontré son sérieux», mentionne Éric Guimond.

L'administration Demers et la famille Guimond avaient d'ailleurs conclu un accord de principe quant à la vente du complexe sportif bordant l'autoroute 440 ouest, en juillet dernier.

Autre glace

Lorsqu'interrogée sur une éventuelle construction d'une autre glace sur le terrain du Complexe Guimond, la porte-parole de la Ville, Nadine Lussier, a lancé: «Une bonne nouvelle à la fois.»

Pour sa part, Éric Guimond préfère travailler sur des projets privés plutôt que publics avec la compagnie familiale Guimond Construction. Toutefois, il n'a pas complètement fermé la porte de s'associer à nouveau avec la Ville. «Ça n'a jamais fait partie des discussions de construire un autre aréna. Je sais qu'il y a de la place pour une autre glace.»