Nouvelle piste cyclable et pédestre de 20 km à Laval

Stéphane St-Amour stephane.st-amour@tc.tc Publié le 29 juin 2012

Trois ministres du gouvernement Charest ont annoncé, le 28 juin, l’aménagement imminent d’un sentier long de 120 kilomètres, qui reliera la municipalité d'Oka et la ville de Mont-Saint-Hilaire, en passant par Laval, Montréal, Longueuil et Belœil.

À Laval, le tracé sillonnerait les comtés de Fabre, Chomedey et Laval-des-Rapides sur une vingtaine de kilomètres pour rallier le lien ferroviaire, que les cyclistes et marcheurs empruntent à hauteur de l’Île Perry pour se rendre à Montréal.

Au lendemain de l’annonce, la porte-parole à la Ville de Laval, Julie Tremblay, signifiait que le projet est «à l’étape préliminaire» et qu’en ce sens, elle ne pouvait pour l’instant en préciser le tracé, les échéanciers, la contribution financière de Laval et la maîtrise d’œuvre du chantier.

Ce que l’on sait, c’est que ce projet évalué à 60 M$ sera financé à parts égales entre Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et les municipalités impliquées.

La part financée par Québec sera puisée à même l’enveloppe de 50 M$ prévue au dernier budget pour l'implantation d'une trame verte et bleue sur le territoire de la CMM.

Ce nouveau sentier de 120 km assurera un lien entre les trois parcs nationaux situés sur le territoire du Grand Montréal, à savoir les parcs d'Oka, du Mont-Saint-Bruno et des Îles-de-Boucherville. La piste s'intégrera également à la Route verte, qui traverse le Québec d'est en ouest, et du nord au sud, sur plus de 5 000 kilomètres.

Nouvelle piste cyclable et pédestre de 20 km à Laval

Stéphane St-Amour stephane.st-amour@tc.tc Publié le 29 juin 2012

Trois ministres du gouvernement Charest ont annoncé, le 28 juin, l’aménagement imminent d’un sentier long de 120 kilomètres, qui reliera la municipalité d'Oka et la ville de Mont-Saint-Hilaire, en passant par Laval, Montréal, Longueuil et Belœil.

À Laval, le tracé sillonnerait les comtés de Fabre, Chomedey et Laval-des-Rapides sur une vingtaine de kilomètres pour rallier le lien ferroviaire, que les cyclistes et marcheurs empruntent à hauteur de l’Île Perry pour se rendre à Montréal.

Au lendemain de l’annonce, la porte-parole à la Ville de Laval, Julie Tremblay, signifiait que le projet est «à l’étape préliminaire» et qu’en ce sens, elle ne pouvait pour l’instant en préciser le tracé, les échéanciers, la contribution financière de Laval et la maîtrise d’œuvre du chantier.

Ce que l’on sait, c’est que ce projet évalué à 60 M$ sera financé à parts égales entre Québec, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et les municipalités impliquées.

La part financée par Québec sera puisée à même l’enveloppe de 50 M$ prévue au dernier budget pour l'implantation d'une trame verte et bleue sur le territoire de la CMM.

Ce nouveau sentier de 120 km assurera un lien entre les trois parcs nationaux situés sur le territoire du Grand Montréal, à savoir les parcs d'Oka, du Mont-Saint-Bruno et des Îles-de-Boucherville. La piste s'intégrera également à la Route verte, qui traverse le Québec d'est en ouest, et du nord au sud, sur plus de 5 000 kilomètres.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment