Encore du travail à faire du côté des piétons

Plus de 470 constats émis depuis le début de l'année

Diane Hameury diane.hameury@tc.tc
Publié le 18 octobre 2016

CE-18102016-pietons.jpg

©TC Media

SOCIÉTÉ. Octobre est sacré Mois du piéton afin de sensibiliser automobilistes et marcheurs aux dangers liés à la route et favoriser la cohabitation dans le réseau. À Laval, le message n'est pas encore entendu par certains piétons, avec 472 constats émis depuis janvier.

À lire aussi:

Accidents impliquant des piétons: une réalité au quotidien

«Ce nombre représente toutes les réglementations confondues, c'est-à-dire celle de juridiction municipale (passage piétonnier) et les trois articles du Code de la sécurité routière qui parlent des piétons», explique la sergente Geneviève Major, des Affaires publique de la police de Laval.

On remarque donc une hausse marquée par rapport à l'an dernier, où l'on recensait 122 piétons en faute. En 2014, 266 constats ont été remis à des marcheurs.

Du côté des accidents, trois pertes de vie sont à déplorer sur le territoire desservi par la Police de Laval en 2015. Le premier est survenu le 22 avril, alors qu'une dame a été frappée par un autobus scolaire à l'angle du boulevard Cléroux et de la rue Genest, à Chomedey. Le véhicule scolaire était en route vers l'école Démosthène, située sur le boulevard Saint-Martin Ouest.

Six mois plus tard, le 2 novembre, une septuagénaire rendait l'âme après avoir été happée par une camionnette en traversant l'intersection du boulevard Vanier et de la place Chénier, à Saint-Vincent-de-Paul. Le 9 novembre, un accident causait la mort d'un homme de 77 ans à l'intersection de la promenade des Îles et du boulevard Lévesque Ouest, à Chomedey. Selon ce qu'un témoin aurait rapporté à la police, la victime aurait traversé sur un feu rouge.

Victime de sept ans

En 2016, tous se rappelleront le triste événement du 12 mars qui a coûté la vie à une fillette de sept ans, sur le boulevard Lévesque, à Saint-François, heurtée devant sa petite famille en revenant d'une fête d'anniversaire. Sur cette portion de l'artère, il n'y a aucun trottoir.

Une pétition avait d'ailleurs été lancée par la cousine de la petite victime en avril, et dans laquelle on pouvait lire que la tragédie «aurait sans doute pu être évitée s’il y avait [eu] des trottoirs, un arrêt stop [à l'angle de la place des Hirondelles], un peu plus de lumière [et] si ce côté de la rue [avait été] déneigé».

«Nous  sommes intervenus pour réduire la largeur des voies de circulation et dégager un corridor piéton côté nord, a mentionné Valérie Sauvé, porte-parole de la Ville de Laval, lorsque questionnée sur ce dossier. Il y a une piste cyclable côté sud et nous attendons le rapport du coroner».

En 2016, le Mois du piéton, initié par la Société de l'assurance automobile du Québec, en est à sa 10e édition.

 

Le saviez-vous?

10

Piétons ayant subi des blessures graves en 2015

135

Marcheurs ayant subi des blessures légères l'an dernier

48 $

Amende pour une infraction au Code de la route

28 $

Amende pour une infraction au règlement municipal

18

Traverses sonores sur le territoire (trois autres à venir cet automne)

215

Nombre de passages piétonniers à Laval

(Sources: SAAQ, Ville et Police de Laval)