Le Carrefour jeunesse-emploi lance les lundis 16-35 ans dans l'Ouest


Publié le 16 mars 2017

Christiane Pichette, directrice du Carrefour jeunesse-emploi de Laval, et Josée Lacasse, conseillère en emploi, aideront les jeunes à la recherche d'emploi.

©Sylvain Lamarre

COMMUNAUTAIRE La directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi de Laval (CJEL), Christiane Pichette, a procédé au lancement des lundis 16-35 dans l'Ouest, le 13 mars, à la Maison Des Jeunes de Laval-Ouest (MDJLO).

Ce projet a été mis sur pied pour aider les jeunes de l'ouest de Laval à se trouver un emploi. Cette initiative est l’œuvre du Comité Services aux jeunes adultes dans l'Ouest, qui a vu le jour en 2014.

Services

Cette entente entre la MDJLO et le CJEL permet donc qu'une offre complète soit déployée dès le lundi 20 mars. Le Carrefour jeunesse-emploi de Laval offrira de nombreux services dans les murs de la MDJLO située au 3850, boulevard Sainte-Rose, près du boulevard Arthur-Sauvé.

Deux conseillères, Jennifer Asselin et Josée Lacasse, seront présentes les lundis de 14h à 20h pour accompagner les jeunes.

«On offrira l'orientation scolaire, la rédaction d'un curriculum vitae, une démarche complète pour se trouver un emploi», assure Mme Pichette.

«C'est souvent compliqué pour les jeunes de se déplacer par autobus, ajoute-t-elle. Nous leur facilitons la tâche en nous déplaçant à la Maison Des Jeunes de Laval-Ouest. C'est un gros investissement de ressources, mais on y croit.»

La directrice générale du Carrefour aimerait accueillir le plus de jeunes. «Nous voulons que ça fonctionne, lance-t-elle. Certaines démarches d'insertion peuvent prendre jusqu'à six mois.


Le directeur de la Maison Des Jeunes de Laval-Ouest (MDJLO), Francis Vermette, accueille avec joie cette initiative.

©Sylvain Lamarre

25 ans de la MDJLO

Le directeur de la Maison Des Jeunes de Laval-Ouest (MDJLO), Francis Vermette, considère que ce projet est un beau cadeau pour les 25 ans de l'organisme.

«Nous accueillons 250 jeunes annuellement, souligne M. Vermette. La Maison des jeunes de Laval-Ouest est un besoin pour les 12 à 17 ans.»

Partenaires

Conscient du peu de services offerts, le Comité tentait de trouver une façon de mieux desservir cette clientèle. «Nous avions effectué un sondage en 2016 pour connaître leurs besoins, a mentionné Mélissa Giroux, de la Maison des jeunes de Ste-Dorothée. Ils avaient ciblé l'accès aux services en employabilité, d'orientation scolaire et à des mécanismes d'aide et de référence pour du soutien psychosocial.»

Pour Denis Bélanger, président du conseil d'administration de la Caisse Desjardins de l'Ouest de Laval, il était important de s'impliquer dans le lancement de ce projet. Le financement de 5000 $ permettra l'achat de cellulaires, ordinateurs et équipements.

La Commission scolaire de Laval (CSDL), le TRIL, l'Oasis, la Ferme jeunes au travail et l'Auberge du cœur l'Envolée sont aussi des partenaires du projet. «Nous espérons que d'autres organismes emboiteront le pas et que nous recevrons d'autres subventions», précise Christiane Pichette.

Cette dernière n'a pas caché qu'elle aimerait lancer le projet dans Saint-François dans un avenir rapproché.