Plus de 920 000 $ pour aider les victimes d'actes criminels

Le CAVAC bénéficiera d'une aide financière de plus de 920 000 $, lui permettant de soutenir ses services auprès de personnes victimes d'actes criminels.

SUBVENTION. Le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) de Laval recevra une somme de 923 940 $ de la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, pour la période 2017-2018.

Publicité

L'argent servira à soutenir les activités courantes de l'organisme qui a fêté ses 25 ans d'existence en mai 2016 et lors d'un événement visant à célébrer ce quart de siècle, on avait mentionné que 40 000 personnes avaient reçu du soutien depuis les tout débuts.

Le centre propose des services confidentiels et gratuits aux victimes d'un acte criminel, leurs proches et également aux témoins de ces délits, les plus fréquents étant la violence conjugale, l'agression sexuelle et le vol qualifié.

Les gens peuvent donc aller chercher auprès du CAVAC de l'accompagnement au sein du système judiciaire, de l'information sur les droits et recours des victimes, des services d'intervention de nature post-traumatique et psychosociojudiciaire, de l'aide pour remplir des documents administratifs et des services d'orientation vers des ressources spécialisées.

«Les sommes que nous mettons à la disposition des organismes venant en aide aux victimes d'actes criminels permettent de soutenir activement les personnes les plus vulnérables de la société, ce qui contribue à la mise en place d'une société plus juste et équitable», a fait savoir Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et procureure générale du Québec, par voie de communiqué.

Les gens qui ont besoin de ces services peuvent communiquer avec le CAVAC au 450 688-4581. (D.H.)

Publicité

À lire aussi