La SAQ accepte de vendre les «bières du 150e»

La Société des alcools du Québec (SAQ) a finalement accepté de vendre dans ses succursales une caisse de 12 bières artisanales provenant de 12 provinces et territoires du pays, réunies pour souligner le 150e anniversaire de la fédération canadienne.

Publicité

Une douzaine de microbrasseries des 10 provinces, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest avaient annoncé plus tôt cette année qu’elles se regroupaient autour de ce projet de «caisse de 12 du 150e», la caisse «Red Racer». Au Québec, c’est la brasserie Le Trou du diable, de Shawinigan, qui avait offert sa tournée.

Cette collection de bières devait être proposée en caisses de 12, mais aussi de six, selon les régions — l’Ontario, par exemple, ne permet pas la vente de caisses de 12. On proposait donc d’offrir aussi des caisses de six bières de l’Est et des caisses de six bières de l’Ouest.

En vertu des règles québécoises, les microbrasseries hors Québec ne peuvent vendre leurs bières directement aux épiceries ou aux dépanneurs du Québec — elles doivent passer par la SAQ. Or, la semaine dernière, les dirigeants de la brasserie de Shawinigan indiquaient sur les médias sociaux que la SAQ rechignait à l’idée de vendre des caisses de six — qui ne contiendraient donc pas nécessairement la bière québécoise.

Il semble maintenant qu’il s’agissait d’un malentendu avec le distributeur ou le promoteur du projet, la microbrasserie Central City, de Colombie-Britannique. Un porte-parole de la SAQ, Renaud Dugas, a indiqué mardi qu’à l’issue de négociations avec le distributeur, la société d’État n’avait tout simplement commandé que des caisses de 12.

Une séance de dégustation est prévue à la brasserie Le Trou du diable le 29 juin, à Shawinigan, dans le cadre d’un «rallye national de dégustation».

Publicité

À lire aussi