4 mauvaises habitudes à perdre au travail

Virginie Landry virginie.landry@journalmetro.com
Publié le 30 septembre 2016

Il vaut mieux prendre une dizaine ou une quinzaine de minutes loin de son bureau pour manger son lunch.

©Deposit

De peur de ne pas avoir le temps de tout faire dans une journée ou de paraître paresseux aux yeux de leurs collègues, plusieurs employés mettent leur santé et leur productivité en jeu. Voici quelques trucs faciles pour renverser la vapeur.

1. Rester assis toute la journée

Certains passeront toute leur journée de travail assis devant leur ordinateur, quand il est pourtant facile de se lever de temps en temps pour se dégourdir les jambes. Marcher permet de se changer les idées et d’être ensuite plus productif.

Trucs:
• Aller marcher pendant ses pauses.
• Prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur.
• Aller à la cuisine se verser un verre d’eau ou se faire un thé.

2. Manger à son bureau

Si on croit que manger à son bureau permet de faire plus de choses, on se trompe. On est alors moins attentif et, surtout, moins productif!

Il vaut mieux prendre une dizaine ou une  quinzaine de minutes loin de son bureau pour manger son lunch, puis revenir à ses tâches.

Trucs:
• Manger avec des collègues.
• Dîner à l’extérieur.
• Fermer son ordinateur.

3. Ne pas prendre de vacances

En 2014, une étude révélait que 26% des employés canadiens ne prenaient pas les vacances qui leur étaient offertes. À long terme, cette habitude peut être très mauvaise pour la santé et la productivité. Il est normal d’avoir besoin de décrocher, de prendre du temps pour soi et de se ressourcer.

Truc:
 Prenez des vacances, point final. Restez à la maison si vous voulez, mais prenez des vacances!

4. Répondre à ses courriels nuit et jour

Être dépendant de sa boîte de courriels fait en sorte qu’il n’y a jamais de moment où on ne pense pas au travail, ce qui occasionne des épisodes de stress.

Trucs:
 Déterminer un moment où on cesse de consulter ses courriels.
• Ne pas relier sa messagerie à son téléphone intelligent.