Deux Abitibiens souhaitent révolutionner le camping

De gauche à droite, Jacob Martin-Debujanda, Vipul Srivastav et Nassim Kirouac

Détecter l’arrivée d’un animal ou d’un voleur à distance, vous avertir d’une fuite de gaz et même d’intempéries inattendues, voilà quelques-unes des possibilités offertes par Camp/y, un petit appareil électronique et intelligent conçu par deux Abitibiens d’origine qui devrait faire fureur.

Publicité

L’idée a été lancée par les trois fondateurs de la jeune société technologique KirMaq.Tech (https://kirmaq.tech/), composée de Jacob Martin, originaire d’Amos (membre du club de natation Aquamos pendant 11 ans), et Nassim Kirouac, originaire de Greenfield Park mais qui a grandi à Val-d’Or. Le duo Abitibien est complété par un ami, Vipul Srivastav.

«C’est Nassim qui a inventé Camp/y à partir d’un système de sécurité intelligent qu’il avait conçu pour les résidences. Il l’a adapté au marché du camping et du plein air. Camp/y devient le premier appareil intelligent adapté pour ce marché. Il sera entièrement fait par nous, au Québec», d’expliquer Jacob Martin.

L’appareil, à peine plus gros qu’un appareil cellulaire, se présente sous la forme d’un petit hibou.

Une foule de possibilités

Camp/y, se présente sous la forme d’un petit hibou. Doté d’un système de localisation, il entre en connexion directe avec votre cellulaire, de partout dans le monde, grâce à une application mobile, et peut vous alerter sur une multitude de choses, à commencer par vous conseiller de ranger vos trucs dès qu’il pressent la pluie. À l’aide de senseurs de détection thermique, il vous avertit de l’arrivée d’intrus, animaux comme humains. Il détecte également toute présence dans l’air de propane, de butane ou monoxyde de carbone.

Camp/y possède une alarme intégrée, indique la qualité de l’air, peut même servir de lampe de poche et bien plus. Il est alimenté par une pile solaire de 5 volts et mesure 4 centimètres d’épaisseur, 8 de hauteur et 4 de largeur.

Déjà une certaine visibilité

L’appareil a déjà été présenté publiquement à quelques occasions. «Nous avons fait des entrevues avec le Journal de Montréal et Salut Bonjour. Nous sommes également passés au Salon plein air de Montréal. On a déjà une vingtaine de Camp/y en commande», souligne Jacob Martin.

Vendus à 150 $ l’unité sur le site web du produit (www.campy.tech), Camp/y sera offert à 100 $ pour les 100 premiers acheteurs dans le cadre de la campagne de sociofinancement de l’entreprise qui se tiendra le 7 juin sur la plateforme de kickstarter.com et qui sera en même temps le lancement officiel du produit. «Notre objectif est d’amasser une somme de 10 000 $», de dire Jacob Martin. L’entreprise Kirmaq.Tech possède également sa page Facebook.

Publicité

À lire aussi