Ford investit 500 millions de dollars pour la recherche et le développement au Canada

Ford investit 500 millions de dollars pour la recherche et le développement au Canada

Ford élargit sa présence canadienne en recherche et développement avec un investissement supplémentaire de 500 millions de dollars canadiens, élargissant ainsi son leadership en matière de connectivité avec l'ajout de plus de 400 ingénieurs en logiciels et en matériel, et prévoit d'établir un nouveau centre de recherche et d'innovation à Ottawa.

Publicité

Ces 400 ingénieurs supplémentaires, dont environ 300 seront basés au Canada, vont plus que doubler l'équipe d'ingénierie de la connectivité mobile de Ford. En doublant la taille de l'équipe, Ford sera en mesure d'accélérer son rythme d'innovation, d'élargir ses services pour exploiter pleinement le potentiel de l'écosystème des véhicules connectés et d'étendre son leadership technologique en matière de véhicules connectés.

« La connectivité est la composante essentielle de l'avenir de la mobilité », a déclaré Raj Nair, vice-président directeur du développement mondial des produits et chef des services techniques chez Ford. « Qu'il s'agisse de fournir des informations pour aider à réduire la congestion dans les villes, permettre aux véhicules et aux infrastructures de communiquer pour nous garder plus en sécurité sur la route ou tout simplement connaître tous vos paramètres personnels lorsque vous entrez dans un véhicule autonome, la connectivité est la clé. En faisant plus que doubler notre équipe d'ingénierie et en créant un centre de recherche, nous pouvons innover plus rapidement et fournir plus de logiciels et de services pour dépasser les attentes de nos clients. »

Le nouveau centre de recherche et d'innovation d'Ottawa, au Canada, mettra l'accent sur l'innovation, la recherche et le développement dans les domaines de l'infodivertissement, des modems intégrés, des modules passerelles, de l'intégration des combinés, des fonctions d'aide au conducteur et des véhicules autonomes. D'autres installations seront situées à Waterloo et à Oakville, en Ontario, ainsi qu'à Cary, en Caroline du Nord, et à Sunrise, en Floride. Il s'agira du premier centre de Ford axé sur la recherche sur la connectivité et la technologie de pointe au Canada et il répondra aux besoins mondiaux de connectivité de Ford.

Selon une étude exécutée par Transparency Market Research, le marché mondial des véhicules connectés atteindra 131 milliards de dollars d'ici 2019, avec un taux de croissance annuel de 30%. Ford est à l'avant-garde de ce marché avec des modems intégrés offerts sur plusieurs véhicules et prévoit d'équiper 20 millions de véhicules avec des modems intégrés au cours des cinq prochaines années à l'échelle mondiale.

« Le Canada a renforcé sa position dans les activités mondiales de Ford alors que l'entreprise se transforme en entreprise automobile et de mobilité », a déclaré Joe Hinrichs, président de Ford Amérique. « Grâce à cet engagement et à l'appui de partenaires clés stratégiques, nous avons assuré un avenir solide pour les employés hautement qualifiés et talentueux dans l'ensemble des activités canadiennes. »

Une partie de l'investissement en recherche et développement est consacrée à la recherche dans les installations de Windsor et d'Oakville, où Ford augmentera sa capacité de recherche en matière de développement durable et d'efficacité énergétique. L'évolution des technologies de groupe motopropulseur, le développement des carburants de remplacement et de l'allègement au Centre de recherche et de développement sur les groupes motopropulseurs (PERDC) de Windsor, ainsi que l'avancement de la recherche brevetée de Ford portant sur la capture des émissions industrielles et leur conversion en énergie utilisable au Centre de recherche et de développement sur la transformation des émissions en énergie du complexe de montage d'Oakville, seront appuyés.

Au cours des six derniers mois, Ford a annoncé des investissements canadiens de 1,2 milliard de dollars, dont un investissement de 700 millions de dollars canadiens dans ses installations de fabrication. L'entreprise transforme ses installations de Windsor en une usine de fabrication de moteurs de classe mondiale et ajoute un tout nouveau programme de moteurs mondial, assurant son avenir au sein de la division mondiale des groupes motopropulseurs de Ford. Le complexe de montage d'Oakville continuera de moderniser ses installations pour appuyer la production de l'un des utilitaires les plus populaires de Ford, l'Edge, qui est exporté du Canada vers plus de 100 pays.
« En collaboration avec Unifor, nous avons été en mesure de créer un ensemble convaincant qui nous permet de faire un investissement important dans le site de Windsor », a déclaré Bruce Hettle, vice-président général, Fabrication et main-d'œuvre chez Ford. « Ce projet apportera à nos activités au Canada les dernières innovations en matière de fabrication de groupes motopropulseurs et de technologies flexibles. »

Les investissements de Ford sont appuyés par les gouvernements fédéral et provincial, ainsi que par les négociations collectives réussies avec Unifor en novembre dernier. L'investissement dans la fabrication automobile profite directement à l'économie canadienne.

- On estime que chaque emploi dans l'industrie automobile soutient jusqu'à neuf emplois supplémentaires dans la collectivité.

Le Guide de l'auto

Publicité

À lire aussi